Voici un peu de nouvelles puisqu’il est vrai que je laisse pas mal le blog de côté depuis l’année dernière. Le dernier article remonte aux championnats d’Europe et je n’ai rédigé que de brefs points sur les françaises pendant les championnats du Monde de Bakou au mois de septembre, quasi exclusivement sur Instagram.

Il faut dire que ces championnats étaient très en demi-teinte et que parfois il faut laisser le temps faire son travail pour avancer plutôt que de trop décortiquer les choses. En effet, le chemin entrepris par nos gymnastes françaises s’est révélé plus difficile que prévu et elles en sont ressorties sans ticket pour les Jeux de Tokyo. Heureusement, ce n’est que partie remise puisqu’elles vont avoir besoin de tout votre soutien pour espérer remporter cette qualification à partir du mois d’avril sur les tournois Coupe du Monde (World Cup Events) et aux Championnats d’Europe de Kiev qui se dérouleront en mai.

Cliquez sur ce lien pour suivre les différentes étapes et le fonctionnement du système qualificatif olympique 2020 depuis la suppression des Test Event entre autres.

Pour ma part, j’ai été également déçue par certains résultats qui ne correspondaient pas à la prestation de certaines gymnastes ou ensembles, que ce soit en terme de surévaluation ou de dévaluation de la note. Je ne suis pas juge de GR donc je n’émettrai rien de plus là dessus, on sait très bien que la gymnastique rythmique est avant tout un sport artistique bien que sa technique se complexifie toujours et encore au détriment d’autres éléments, mais comme la majorité des disciplines olympiques, il y a également des ajustements politiques et des exigences qui vont au delà de la justesse et de la grâce que toutes ces athlètes nous témoignent et qui, heureusement, nous touchent. Faîtes un tour sur le compte Instagram de Canaan Shu, juge international en GAM et national en GAF et GR, également ultra perfectionniste qui compare et analyse en détail un certain nombre d’enchaînements des derniers mondiaux de Bakou et qui ne tombe pas toujours d’accord sur les scores attribués par les juges…
Pour ce qui est des Jeux, quand on est spectatrice comme moi, on aimerait que toutes les gymnastes qui nous émeuvent puissent y aller, parce que ce sont des athlètes de haut niveau, qu’elles travaillent des années pour arriver à ce résultat mais que comme tout fonctionnement, il y a bien entendu des règles à suivre et des quotas. Injuste, me direz-vous ? Quel système ne l’est pas quand il ne va pas dans votre sens ? Bien que réformé tous les quatre ans en ce qui concerne le système olympique, on pourrait évidemment débattre des heures dessus mais il ne nous appartient pas de le mettre à jour et nous n’en connaissons pas non plus tous les tenants et les aboutissants…

Les Championnats du Monde de Bakou servaient ainsi de première étape de qualification aux J.O. de Tokyo (JPN) pour les individuelles à l’issue du concours multiple CII et de seconde étape pour les ensembles à l’issue du concours général CI. L’événement qualifiait aussi les individuelles aux prochains Jeux Mondiaux de Birmingham (USA) qui se dérouleront en 2021.
>> Liste des individuelles et ensembles qualifiés J.O. Tokyo 2020
>> Liste des individuelles qualifiées aux J.M. Birmingham 2021

Suite à vos nombreuses sollicitations, j’ai fini par écouter vos doléances et ai trouvé une solution pour proposer à la vente mes visuels dématérialisés en haute définition pour que vous puissiez les imprimer sur les supports que vous souhaitez (à usage personnel et non commercial). C’est à dire qu’à l’issue du paiement, vous recevez un lien de téléchargement pour recevoir les dessins sur fond transparent et sur fond gris. Les dessins qui se trouvent dans La G.R. en mouvement.s ne seront pas tous proposés dans la boutique mais n’hésitez pas à me contacter s’il y en a un en particulier qui vous plaise et que vous souhaitez voir à la vente.

A très bientôt pour un prochain point gymnique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *