Nous avons qualifié une Nat C 14-15 ans au championnat de France et ma responsable régionale m’a contactée pour savoir si j’étais intéressée pour juger en tant que juge club. Je comptais faire le déplacement pour encourager notre gymnaste donc j’ai évidemment dit oui. Je n’avais jamais jugé à un championnat de France, donc c’était l’occasion de tenter l’expérience.
À une semaine de la compétition, on a reçu la répartition des juges sur les catégories et nous nous sommes organisées avec les autres juges clubs du regroupement (Centre, Pays-de-Loire, Bretagne) pour savoir qui jugeait quelle catégorie. Cependant, on ne savait pas ce qu’on allait juger exactement (la Difficulté ou l’Exécution). Je m’attendais à recevoir un jury complet comme d’habitude. C’est ce qui me stressait le plus en fait, ce n’était pas forcément le fait de juger au championnat de France, mais plutôt de ne pas pouvoir m’organiser avant. J’ai des petites habitudes avant chaque compétition (je suis un peu une maniaque de l’organisation), donc là c’était assez perturbant de ne pas savoir à l’avance.
Arrive la réunion de juges du vendredi soir, je n’ai jamais vu autant de monde à une réunion, c’était un peu compliqué pour s’entendre. On y a appris que les juges clubs ne jugeraient que de l’Exécution, ce qui ne m’a pas trop rassurée puisque je n’aime pas l’Exécution. Disons que j’ai l’habitude de juger de l’artistique mais la technique très peu. Mais, de toute façon, je n’ai pas le choix, il va falloir se lancer.
J’ai donc jugé samedi toute la journée et sur la première rotation de dimanche matin. Finalement, la seule chose qui change de nos compétitions habituelles, c’est le fait de poser la note sur une tablette, sinon tout se passe de la même manière. J’étais forcément un peu nerveuse au début, parce que j’avais peur de ne pas tout voir, de me déconcentrer, mais finalement, la catégorie passe, les filles passent et tout se passe bien.
Ce qui est vraiment sympa, c’est de voir du haut niveau de compétition, on juge les meilleures gyms de France, qu’elles aient 10 ans ou plus de 18 ans, qu’elles soient en Fédéral ou en National. L’ambiance est vraiment bonne et ça donne envie d’y retourner.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Je m’appelle Samantha, j’ai 25 ans, je fais de la GR depuis environ 13 ans et je juge depuis 10 ans maintenant.

Je suis licenciée au club Attitudes situé dans l’agglomération orléanaise.

Retrouvez tous les résultats de Chambéry 2019 par catégorie sur le lien spécial de la FFG : cliquez-ici !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _