Circuit Grand Prix

GP Moscou 2016

Le circuit Grand Prix 2016 a démarré ce weekend à Moscou (RUS) avec la participation d’Axelle Jovenin (Pôle de Calais), vainqueur des dernières Coupes Nationales, et de Camille Ay (Pôle France d’Evry), vice championne de France. La pression aura été au rendez-vous, surtout au cerceau et aux massues pour nos deux gymnastes avec quelques chutes mais leurs enchaînements, ballon et ruban pour Axelle et cerceau et ballon pour Camille auront réellement fait vibrer le public ! Les résultats sont encore un peu faibles après la 30ème place de Camille et la 34ème place d’Axelle mais la marge de progression est encore accessible. En tous cas, quel plaisir de voir davantage de visages tricolores sur le praticable !
Quant à Kseniya Moustafaeva (INSEP), triple championne de France, blessée au genou sans gravité, on ne la retrouvera en compétition qu’au prochain Grand Prix de Thiais (94) fin mars.

La russe Aleksandra Soldatova remporte la compétition individuelle malgré un échappé aux massues et des approximations qui l’empêcheront d’atteindre la finale à cet engin. En revanche, elle s’empare de nouveau de l’or au cerceau et au ballon (ex-aequo avec M. Mamun) et de l’argent au ruban. En 3ème position, Arina Averina, 17 ans, profite des erreurs de ses coéquipières pour se hisser sur le podium. Médaillée d’argent aux massues, elle décroche l’or au ruban en finale. Pour ce qu’il en est des prestations de Margarita Mamun, double vice championne du Monde, le début de saison aura été difficile. 4ème au général après une sortie au cerceau et une au ruban ainsi qu’un échappé aux massues sur son rattrapé final, elle se ressaisit lors des deux finales auxquelles elle s’est qualifiée et prend l’or aux massues et au ballon (à égalité avec A. Soldatova).
Pour information, Yana Kudryavtseva, triple championne du Monde, opérée de la cheville il y a quelques mois, poursuit sa préparation et peaufine les derniers détails de ses nouveaux passages. Présente aux derniers championnats nationaux, on ne devrait pas tarder à la revoir sur les praticables.

Médaillée d’argent au concours général et au cerceau, la coréenne Son Yeon Jae continue son ascension avec, là encore, une belle régularité sur ses quatre passages. Médaillée de bronze au ruban, elle devra se contenter de la 4ème place aux massues.

Fébrile sur ses rattrapés, la biélorusse Melitina Staniouta occupe la 5ème place et s’empare du bronze in extremis aux massues tandis que la géorgienne Salome Pazhava, toujours aussi envoûtante dans son interprétaion, prend la 7ème place au général et décroche le bronze au cerceau.

© Fanny Cortyl / Oleg Naumov – De gauche à droite et de haut en bas : Camille Ay, Axelle Jovenin, Elisabeth Rachid, Valérie Romenski et Danaé Collard

Chez les ensembles, les bulgares, championnes du Monde, remportent la compétition devant les russes et les japonaises. La tendance s’inverse le lendemain puisque les russes décrochent l’or aux deux finales devant les bulgares, victimes d’erreurs sur plusieurs rattrapés. Néanmoins, le travail de l’école bulgare et l’expérience de cet ensemble permettent de présenter des enchaînements plus précis et plus chorégraphiés alors que les russes jouent davantage sur la difficulté… A chacun son style, mais la multitude d’éléments ne fait pas tout, surtout dans un travail d’ensemble.
En ce qui concerne les dernières médaillées des finales, le Japon, déçu de sa 4ème place aux rubans, récupère le bronze au combiné à égalité avec Israël, les israéliennes, ayant également remporté le bronze aux rubans.

Enfin, le rendez-vous moscovite, ce n’est pas que le Grand Prix, c’est aussi l’Alina Cup pour les individuelles juniors et séniors. La France a d’ailleurs aligné trois gymnastes pour le concours par équipe junior qui se sont classées 11èmes : Elisabeth Rachid et Danaé Collard issues du Pôle France d’Evry et Valérie Romenski du Pôle de Calais.
Qualifiée à la finale du ballon, Elisabeth Rachid a démontré une belle persévérance même si le stress a eu raison de ses imprécisions en finale et se classe 8ème avec une note beaucoup plus faible qu’aux qualifications. Dans l’ensemble, les résultats sont assez prometteurs.

Résultats complets Grand Prix et Alina Cup : cliquez-ici !