Championnats du Monde

Stuttgart 2015 Jour 5

Le concours multiple des 24 meilleures gymnastes s’est déroulé hier pour la 5ème et dernière journée de compétition individuelle à la Porsche Arena de Stuttgart (GER) à l’issue de laquelle les 15 premières remportent leur place pour les Olympiades 2016.

Kseniya Moustafaeva n’aura pas eu la tâche facile de passer, comme à Izmir l’an passé, derrière Yana Kudryavtseva en plus de la pression que cet ultime concours multiple représente. Après un lâché sur un changement de main et un problème de trajectoire sur son dernier lancé au ruban, Kseniya réalise un bel enchaînement bien relevé au cerceau pour son second passage. Malgré une petite modification sur son rattrapé final au ballon et un échappé aux massues, la représentante tricolore se classe 12ème et remporte haut la main son billet olympique pour les Jeux de Rio 2016 !

Que peut-on reprocher à la russe Yana Kudryavtseva (photo ci-contre) si ce n’est son léger emmêlage et son rattrapé par le ruban et non par la hampe ? Tout simplement : la grande classe ! Elle s’est tout de même fait une frayeur jusqu’à son exercice au cerceau tout simplement sublime et décroche ici à Stuttgart, son troisième titre de championne du monde absolue consécutif après Kiev (UKR) 2013 et Izmir 2014 (TUR).
Sa coéquipière Margarita Mamun, également favorite pour le titre, reste derrière avec des rattrapés très justes et des fautes de tenue de jambe au cerceau et un lâché au ruban. Elle conserve ainsi son statut de vice championne du Monde depuis Izmir 2014. Elle remporte également le Prix Longines de l’Elegance, décerné après chaque concours multiple mondial.

La biélorusse Melitina Staniouta prend sa revanche sur sa 7ème place de l’année dernière au concours multiple et décroche de nouveau le bronze au général, la première fois c’était à Kiev en 2013. Hormis un tour illusion complètement râté et un échappé dans la foulée au ballon, son second passage, Melitina peut être fière de ses autres prestations. Elle a véritablement tout donné avec l’énergie qu’on lui connaît et me fait même apprécier son style davantage.

Quant à l’ukrainienne Anna Rizatdinova, sa sortie aux massues ne lui permet guère d’atteindre le podium et se classe 5ème. Vice championne du Monde aux mondiaux de Kiev 2013 et médaillée de bronze à Izmir 2014, elle ne se laisse pas démonter par son erreur et présente au le public de Stuttgart des enchaînements de haute volée avec toujours autant de grâce et de charisme.

Salome Pazhava, qui obtient pour la première fois une place pour la Géorgie aux Jeux Olympiques, aura endiablé la salle hier soir, son passage au cerceau, couronné d’une “standing ovation” au moment de saluer ! Salome dégage une énergie toute particulière et est très fière de partager un style qui lui est propre avec énormément de technique et une progression très marquée depuis trois ans. Elle se classe 4ème, au pied du podium, alors qu’elle n’était que 13ème à Izmir 2014 et 20ème à Kiev 2013.
Autre pépite étonnante, il s’agit de l’américaine Laura Yihan Zeng, 16 ans, qui se classe en 8ème position pour ses premiers championnats du Monde alors qu’elle n’est sortie du circuit junior que cette année. Elle avait décroché le bronze aux derniers Jeux Olympiques de la Jeunesse à Nianjing (CHN).

Résultats du concours multiple – Stuttgart 2015 : cliquez-ici !

Ce moment tant espéré et attendu est enfin arrivé ! Quelle joie et quel soulagement, je suis si heureuse. En route pour Rio ! – Kseniya Moustafaeva

© Fanny Cortyl – La délégation française gagnée par l’émotion : Eva Serrano, Kseniya Moustafaeva, Svetlana Moustafaeva et Isabelle de Cossio

Pour information, Viktoria Mazur (UKR) remplaçait Eleonora Romanova, forfait pour blessure à la jambe. 22ème à l’issue du concours multiple, elle ne se qualifie pas aux J.O. et ne pourra pas participer au Test Events 2016, seconde phase qualificative olympique, étant donné que l’Ukraine est déjà qualifiée avec Anna Rizatdinova.
Effectivement les FEDERATIONS QUALIFIEES DANS LE TOP 15 AUX CHAMPIONNATS DU MONDE (phase 1) NE PEUVENT PLUS AVOIR UNE AUTRE CHANCE AUX TEST EVENTS (phase 2). Cela permet l’universalité des représentations olympiques même si cette nouveauté peut paraître injuste pour certains athlètes.
Egalement, les qualifications de lundi à jeudi de ces mondiaux de Stuttgart permettait de définir quelle représentante africaine allait décrocher sa WILD CARD continentale pour les Jeux, basé sur le meilleur résultat du CI et c’est Grace Legote pour l’Afrique du Sud qui l’emporte, juste devant l’égyptienne Sara Rostom.
Basma Ouatay El Yazad, originaire du club de Thiais et qui s’entraîne au Pôle d’Evry avec Samira Benamrane, matchait pour le Maroc puisqu’elle bénéficie de la double nationalité, comme elle avait fait aux J.O.J. de Nianjing (CHN) l’année dernière.
© Fanny Cortyl – Basma Ouatay (MAR)