Championnats d'Europe

Baku 2014 Jour 3

Ces 30èmes championnats d’Europe de Baku viennent de se terminer avec les finales par spécialité pour les individuelles juniors et les ensembles séniors.

Les russes, sacrées championnes d’Europe par équipe hier après-midi, réussissent le quintuple gagnant en décrochant l’or aux quatre finales. Yulia Bravikova remporte la finale au cerceau, Olesya Petrova, celle des massues et Irina Annenkova celles au ballon et au ruban.
Les bélarusses, vice championnes d’Europe, s’emparent de l’argent au ballon et aux massues (Maria Trubach) et du bronze au cerceau (Anastasia Rybakova).

L’azérie Zhala Piriyeva, médaillée de bronze au concours par équipe, repart avec l’argent au cerceau tandis que l’ukrainienne Valeria Khanina prend elle aussi l’argent mais au ruban.
Enfin, l’israélienne Linoy Ashram s’empare du bronze aux massues et au ruban et la bulgare Boryana Kaleyn monte également sur la 3ème marche du podium au ballon.

Du côté des ensembles, la France, qualifiée en finale du combiné ballons/rubans, s’octroie la 7ème place après un passage plus faible qu’au concours général suite à une sortie de ruban. J’en profite d’ailleurs pour souhaiter un joyeux anniversaire à Julie Marques qui fête ses 18 ans aujourd’hui !

Les bulgares, 4èmes au général, prennent largement leur revanche aujourd’hui en s’emparant de l’or aux massues et du bronze au combiné.
L’ensemble russe, champion d’Europe (photo ci-contre – Oleg Naumov), décroche aisément l’or aux ballons/rubans et l’argent aux massues alors que l’Azerbaïdjan, 6ème des qualifications et très soutenu par son public, prend l’argent au combiné. Quant aux espagnoles, habituées des 5èmes places, elles repartent avec le bronze aux massues.

Cette dernière journée aura surtout été difficile pour les italiennes, vice championnes d’Europe et pour les israéliennes, médaillées de bronze vendredi, qui ne monteront sur aucun podium. Les “Farfalle” paraissaient plus fatiguées qu’en début de weekend et commettent plusieurs erreurs de synchronisation et des hésitations sur les échanges même si leur premier passage aux massues méritait sans doute plus qu’une 5ème place. Elles sont 6èmes au combiné.
Quant à Israël, après deux chutes de massue, l’ensemble occupe la 6ème place à cette finale et la 4ème place aux ballons/rubans.

Qualifiée aux massues, l’Allemagne termine 8ème après une sortie (engin + gymnaste) alors que l’Ukraine, 8ème au combiné, rate complètement son passage suite à une grosse interruption en milieu d’enchaînement qui finit de déstabiliser l’équipe. Résultat, 5 lâchés de rubans et un final sans ballon.
Pour faire écho au passage catastrophique des bélarusses de vendredi, cela serait dû à un changement de musique et aux modifications techniques et chorégraphiques de dernière minute que l’équipe aurait effectuées une semaine seulement avant le début des compétitions. En effet, face au contexte politique de l’Azerbaïdjan, actuellement en guerre avec l’Arménie, le Bélarus ne pouvait se permettre d’évoluer sur “La Danse du Sabre” d’Aram Ilitch Khatchatourian, compositeur arménien-soviétique dont le morceau évoque une invitation à la guerre. Comme quoi, même dans le sport, les prises de risque ne se déroulent pas toujours sur le plateau de compétition. Malheureusement, ce sont ces jeunes gymnastes qui en font les frais…

Résultats complets : cliquez ici !
Pour revoir les compétitions séniors du weekend : cliquez-ici !