Circuit Coupe du Monde

Tournoi de Pesaro 2014

Pesaro (ITA) recevait ce weekend la 4ème étape Coupe du Monde de la saison ainsi que le tournoi “Città di Pesaro” junior par équipe.

Côté Coupe du Monde et individuelles, la tricolore Kseniya Moustafaeva nous offre de superbes prestations et décroche la 7ème place du concours général (sur 50 compétitrices) en se qualifiant à trois finales sur quatre. 4ème en finale du ballon, de loin son meilleur engin, elle se classe 7ème à la finale des massues et 8ème à celle du cerceau. Seulement 11ème des qualifications au ruban suite à une petite glissade, elle ne peut espérer accéder à une quatrième finale.
Quant à Ambre Chaboud, seconde française engagée dans ce tournoi individuel sénior, elle termine en 33ème position.

La russe Yana Kudryavtseva, championne du monde, réalise le quintuple gagnant en récoltant les cinq médailles d’or en jeu du weekend. Talonnée toujours de près par ses coéquipières M. Mamun et M. Titova, la jeune Yana entend bien rester au sommet de sa gloire.
La médaille d’argent revient à Margarita Mamun pour le concours général et les finales du cerceau et du ballon. Devancée de quelques points par Maria Titova aux massues, elle n’accède pas non plus à la finale du ruban à cause d’un noeud qui vient entacher son exercice. Selon la règle de deux gymnastes par fédération en finale, c’est donc Maria Titova, 4ème, qui décroche l’argent au ruban et qui dégringole en 8ème position aux massues.

L’ukrainienne Anna Rizatdinova, 3ème, s’empare également du bronze au cerceau et au ruban. Seulement 7ème de la finale au ballon suite à un échappé au début de son enchaînement, elle ne participe pas à la finale des massues après avoir raté son premier rattrapé en souplesse arrière et avoir terminé complètement sur la ligne de démarcation.

Quant à la coréenne Son Yeon Jae, 5ème, qui était allée damer le pion aux russes la semaine dernière à Lisbonne, elle ne réalise ici qu’un podium en finale aux massues et décroche l’argent devant la bélarusse Melitina Staniouta, 8ème des qualifications.

Photo : Olivier Aubrais – Kseniya Moustafaeva, 4ème de la finale au ballon

Chez les ensembles, ça n’a pas été la forme pour nos françaises qui s’éloignent du top 10, voire du top 5, comme on a déjà pu le voir… En 15ème position après un passage catastrophique aux massues (collision entre deux gymnastes, chutes, éléments non réalisés…) qui les classe en avant-dernière position à cette spécialité, leur passage aux ballons/rubans, qu’elles affectionnent toujours davantage, aura été également teinté d’erreurs (sortie au ruban et échappé d’un ballon sur un rattrapé dans le dos). Pas de finale, cette fois pour l’ensemble France mais ce n’est que partie remise.

Les italiennes, vice championnes du monde, font la fierté de leurs pairs et de leur public en remportant le triplé gagnant du weekend, largement mérité. Elles devancent ainsi les bélarusses, championnes du monde, au général et à la finale aux massues. On notera que l’ensemble bélarusse a subi un remaniement quasi complet (comme chez les russes).

Israël, 5ème aux qualifications, s’empare de l’argent au combiné et du bronze aux massues tandis que le Japon, 4ème, décroche le bronze aux ballons / rubans et que la Bulgarie, médaillée de bronze au général, n’atteindra malheureusement aucun podium en finale.

La France participait également au tournoi “Città di Pesaro” auquel elle se classe à une belle 11ème place. Représentée par Camille Ay (Evry), Clara Delena (Strasbourg) et Axelle Jovenin (Boulogne sur Mer/Calais), l’équipe réussit une compétition très prometteuse pour la suite, notamment pour les prochains championnats d’Europe de Baku (AZE).

Ce sont, par ailleurs, les russes Yulia Bravikova, Karina Kuznetsova et Irina Annenkova qui remportent logiquement la compétition devant les bélarusses Stefaniya-Sofiya Manakhava, Maria Trubach et Anastasia Rybakova et les américaines Laura Zeng et Camilla Feeley.

Résultats complets : cliquez ici !
Photo : Olivier Aubrais – Les juniors de l’équipe de France à Pesaro : Clara Delena, Camille Ay et Axelle Jovenin aux côtés de leurs entraîneurs respectifs, Oxana Kinne, Géraldine Miche et Katia Guillère