Circuit Grand Prix

GP Thiais 2014

Seconde étape Grand Prix de la saison pour les individuelles séniors, la 28ème édition des Internationaux de Thiais s’est déroulée ce weekend avec, en parallèle, la compétition des ensembles séniors.
La russe Yana Kudryavtseva, championne du monde en titre, se classe première des qualifications malgré des imprécisions au ballon et aux massues et un gros déséquilibre au ruban avec une main posée au sol. Elle décroche également l’or en finale du cerceau et du ballon et l’argent aux massues après de superbes passages de haute voltige. Seulement 4ème à la finale du ruban, elle rate le podium après deux lâchés sur son rattrapé en souplesse arrière.

Toujours du côté de la Russie, Margarita Mamun, vainqueur au Grand Prix de Moscou la semaine dernière, se contentera ici de la seconde place des qualifications après de gros déséquilibres au ballon et une chute d’engin sur son rattrapé en souplesse au ruban. Néanmoins, elle remporte l’or en finale des massues et l’argent au cerceau.
Quant à Maria Titova, 4ème au concours général et dernière russe engagée du tournoi, elle tire son épingle du jeu en s’emparant de la médaille de bronze au ruban.

En 3ème position des qualifications, on retrouve l’israélienne Neta Rivkin qui réalise un beau parcours en dépit de son dernier rattrapé un peu juste aux massues. Elle ne renouvellera malheureusement pas de podium en finale puisqu’elle se classe 4ème au cerceau et aux massues, 5ème au ruban et 6ème au ballon après un gros déséquilibre sur son pivot en I et des difficultés qui sautent.

5ème au concours général, l’ukrainienne Anna Rizatdinova passe un peu à côté de sa première journée après une trajectoire un peu longue au ballon, des hésitations plus un nœud au ruban et un second passage au cerceau teinté d’une sortie. La musique avait coupé au milieu de son premier enchaînement, d’où le “second passage”. Heureusement, la vice championne du monde se ressaisit lors des finales en allant glaner l’or au ruban, l’argent au ballon et le bronze au cerceau et aux massues malgré un rattrapé modifié et un pivot désaxé au ballon et des hésitations sur ses autres passages.

Pour la petite info, la Deriuguina School, emblématique centre olympique de gymnastique rythmique en Ukraine, a été gravement sinistrée lors des affrontements place Maïdan à Kiev. Pour celles qui suivent le calendrier des compétitions, la Deriuguina Cup n’aura bien entendu pas lieu cette année compte tenu de la situation politique actuelle. Les conditions d’entraînement sont par ailleurs très difficiles en terme d’affectation pour les gymnastes actuellement.

La bélarusse Melitina Staniouta, 6ème des qualifications après une sortie et un final sans engin au ballon et trois lâchés aux massues, prend sa revanche en finale en allant décrocher l’or au ruban, ex-aequo avec A. Rizatdinova. Elle se positionne en 4ème position de la finale du cerceau.

Chez les tricolores, Kseniya Moustafaeva, 10ème, réalise de bonnes prestations malgré la reprise sur son lancé du pied final au cerceau, une erreur de trajectoire avec un pied en dehors de la ligne aux massues et une chute de ruban sur un changement de main. Cependant, elle s’empare magnifiquement du bronze en finale du ballon et termine 6ème au ruban, 7ème au cerceau et 8ème aux massues.
Quant à Ambre Chaboud, seconde française engagée dans ce concours, elle se classe en 20ème position. Elle a encore énormément progressé cette année et présente des enchaînements très intéressants qui feraient presque oublier sa chute d’engin aux massues.

Du côté des ensembles, la Russie remporte le concours général malgré plusieurs lâchés d’engin sur leurs deux passages. Notez qu’il s’agit d’un remaniement complet de l’ensemble sénior, une seule gymnaste a été conservée dans l’équipe depuis les derniers mondiaux de Kiev. Toutes jeunes et encore fébriles, les russes décrochent à nouveau l’or en finale des massues alors qu’elles dégringolent au combiné ballons-rubans en 6ème position.

La Chine reste donc derrière avec peu de fautes d’exécution et décroche l’argent, malheureusement 4èmes aux massues, elles s’emparent du bronze au combiné à égalité avec la France !
Les françaises, 5èmes, avaient commis une sortie de ballon sur ce passage la veille et se sont ressaisies pour une récompense bien méritée même si partagée. Elles se classent 6èmes aux massues. L’ensemble France est actuellement composé de Samantha Ay (remplaçante), Noémie Balthazard, Elena Chabert, Océane Charoy, Marine Letul, Julie Marquès et Léa Peinoit.

Israël, 3ème, prend l’argent au combiné et se classe 4ème aux massues tandis que l’Azerbaïdjan, 6ème, crée la surprise en remportant l’or aux ballons-rubans. Quant à l’Allemagne, 4ème au général et 5ème au combiné, elle décroche le bronze aux massues.

Résultats GP Thais 2014 : cliquez-ici !
Photo : Olivier Aubrais – L’ensemble France au combiné ballons/rubans avec Julie de dos et Léa au premier plan