Jeux Olympiques

Engagées J.O. Londres 2012

Mise à jour :

Après deux nouvelles semaines d’attente et de suspense, la Russie, remplace en dernier recours, Alexandra Merkulova par Daria Dmitrieva, information confirmée par allsportinfo.ru. Il ne s’agit, là encore, pas d’une surprise, puisque Irina Viner avait annoncé dans un précédent communiqué de presse que Dmitrieva avait 75% de chance d’être finalement alignée comme seconde gymnaste individuelle. Effectivement, malgré la date officielle des sélections largement dépassée, seul un forfait médical permettait à la Russie de modifier son choix, Alexandra Merkulova étant légèrement blessée au pied (comme en attestent plusieurs photos sur son twitter @bumbosik), cette décision respecte ainsi le règlement olympique. Que de pression !
Pas trop de souci à se faire cependant pour la jeune Merkulova qui aura toutes les possibilités de se qualifier pour les prochains Jeux de Rio 2016.

Consultez ici les ordres de passage (individuelles et ensembles)


Article du 13 juillet 2012 :

La Fédération Internationale de Gymnastique a officiellement annoncé, le 9 juillet 2012, les noms des gymnastes rythmiques engagées aux Jeux Olympiques de Londres 2012. Delphine Ledoux, qualifiée après la 1ère phase des sélections aux mondiaux de Montpellier 2011, représentera la France en individuel.
Comme à chaque Olympiade, la Russie aura fait couler beaucoup d’encre quant au choix final de la seconde gymnaste individuelle engagée aux côtés d’Evgenia Kanaeva. C’est enfin à Alexandra Merkulova, vice championne d’Europe, que revient la dernière participation russe au détriment de Daria Kondakova et Daria Dmitrieva pourtant préférées jusque-là…
D. Kondakova, vice championne du monde à trois reprises (2009, 2010, 2011), était blessée à l’épaule en début de saison puis a dû subir une opération du genou il y a quelques semaines. Considérée comme trop fragile, bien qu’elle ait repris très tôt l’entraînement, elle n’est pas choisie comme représentante aux championnats d’Europe début juin, ni aux tournois suivants. Quant à D. Dmitrieva à qui ses entraîneurs reprochaient son irrégularité, elle se place en tête du circuit Coupe du Monde mais ne convaincra pas non plus malgré ses superbes résultats.
Irina Viner, sélectionneur nationale depuis de nombreuses années, suivait de très près l’évolution de leur cadette A. Merkulova, qui avait remporté le titre olympique junior à Singapour en 2010. Bien que cette décision était attendue et n’était plus vraiment une surprise, elle aura néanmoins déçu les adeptes de la discipline qui reprochent à l’athlète son manque de maturité et son exécution loin d’être irréprochable. On retrouve également beaucoup de ressemblance physique et gestuelle avec Alina Kabaeva, championne olympique à Athènes en 2004, un coup du sort ? Pour ou contre, il restera à juger des performances de ces 96 athlètes du 9 au 12 août prochains à Londres.

Photo : Oleg Naumov – Daria Dmitrieva (RUS)