Communauté / Presse

Verdict pour Irina Deleanu

Article mis à jour :

Suite à la décision rendue par la FIG en date du 22 juin 2012, concernant la suspension d’Irina Deleanu, cette dernière a décidé de faire appel, le 13 juillet 2012, dans la limite des 21 jours suivant la notification de la décision de la Commission Disciplinaire de la Fédération. Selon les lois en vigueur, la Cour d’Appel de la Fédération a été saisie et devrait rendre son verdict dans les prochaines semaines.

Mise en ligne le 25 juin 2012 :

Le 20 juin 2012, la Commission Disciplinaire de la FIG a annoncé son verdict sur la plainte du 18 mars 2012 déposée par la Fédération Chypriote de Gymnastique contre Irina Deleanu (ROU) suite à des propos décrits dans le précédent article (ci-dessous).

Pour violation de l’Article 3 du Code Disciplinaire de la FIG, la Commission a décidé de suspendre Irina Deleanu du Comité Technique de l’UEG jusqu’au 31 décembre 2016. De plus, une partie des frais de procédure seront imputés à Mme Deleanu, soit CHF 5000.

Cette dernière peut encore faire appel de la décision auprès de la Cour d’Appel de la FIG dans les 21 jours suivant la notification de la décision.

Mise en ligne le 26 mars 2012 :

Selon un des derniers communiqués de la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG), la Fédération Chypriote de Gymnastique vient de demander à la FIG d’initier une procédure disciplinaire suite à une interview télévisée de la juge roumaine Irina Deleanu pour le programme Naetza de la chaîne roumaine Antena 1. Irina Deleanu, ancienne gymnaste internationale, est aujourd’hui Présidente de la Fédération Roumaine de Gymnastique et membre du Comité Technique de gymnastique rythmique de l’Union Européenne de Gymnastique (UEG).

La requête de la Fédération Chypriote fait référence à certains propos que Madame Deleanu aurait tenus à propos du jugement des Test Events de Londres, deuxième étape qualificative pour les Jeux Olympiques de Londres 2012, qui a eu lieu du 15 au 18 janvier dernier. Ses propos constituent de sérieuses accusations contre la FIG et remettent en cause les capacités de la gymnaste chypriote Chrystalleni Trikomiti, laissant entendre qu’elle aurait bénéficié d’un traitement de faveur.

Selon la procédure en vigueur, la FIG vient de nommer une Commission Disciplinaire pour se pencher sur la question. Les membres du comité sont : Marc Schoenmaekers (BEL), Président ; Rached Gharbi (TUN) et Paul Engelmann (SUI).

Chrystalleni Trikomiti s’était qualifiée en 4ème position (sur 5 places olympiques possibles) aux Test Events de Londres. La représentante roumaine Alexandra Piscupescu a, quant à elle, terminé 6ème échouant à une place des qualifications pour les Jeux de Londres 2012.

Source : FIG
Photo : Irina Deleanu (ROU)