Circuit Coupe du Monde

Tournoi de Corbeil-Essones 2012

La 38ème édition du tournoi de Corbeil-Essonnes vient de s’achever avec quelques surprises et beaucoup d’émotion. Tournoi historique et de prestige, c’est l’unique étape Coupe du Monde à ne recevoir que les individuelles en compétition. Par tradition, les ensembles séniors présentent leurs passages en démonstration, leur permettant ainsi de s’entraîner devant public et juges mais sans le stress de classement et de notation. Cette année, la Bulgarie, l’Espagne, l’Italie, la Russie et bien sûr la France auront donc fait le déplacement pour épater nos yeux.

Retour à la compétition, la russe Evgenia Kanaeva remporte pour la 5ème fois consécutive le concours général malgré une chute du ruban pendant un manège. Qualifiée à trois finales sur quatre, elle remporte aisément l’or au cerceau et au ballon mais devra se contenter de l’argent aux massues suite à de très légers déséquilibres et des pivots désaxés.

2ème des qualifications, la russe Alexandra Merkulova crée la surprise en s’intercalant entre ses coéquipières Kanaeva et Dmitrieva, malgré des imprécisions et de grosses erreurs de trajectoire sur ses lancers au cerceau. Mais ce n’est pas tout, cette jeune sénior de 17 ans, championne olympique junior en 2010, remporte l’or aux finales des massues et du ruban battant de quelques points ses aînées indétrônables. Après une finale ratée au ballon pour avoir terminé sans son engin qui sort du praticable sur son rattraper bloqué entre les genoux au sol, on peut tout de même affirmer que le suspense est toujours au rendez-vous quant au choix de la seconde russe qui rejoindra Kanaeva aux J.O. de Londres.

Justement, le sort ne sourit pas à Daria Dmitrieva, 3ème russe engagée dans ce concours. 3ème des qualifications après une sortie au ballon (final sans engin) et trois chutes d’engin aux massues, son instabilité la pénalise fortement pour espérer la concrétisation de son rêve olympique. Au coude à coude avec Daria Kondakova, absente de ce tournoi, il lui faudra redoubler de ténacité sur les prochaines échéances puisque Merkulova semble désormais être dans la course. Elle ne décroche que l’argent en finale du ruban suite à une mauvaise trajectoire sur son dernier lancer qui l’empêche de réaliser ses difficultés, elle remporte également le bronze au cerceau malgré une chute d’engin et un gros déplacement.

La bélarusse Liubov Charkashyna, 5ème des qualifications, s’empare de l’argent en finale du cerceau et du ballon tandis qu’elle se contente du bronze aux massues et au ruban. Toujours autant de rigueur et de maturité dans son exécution et son expressivité, on ne peut réellement qu’admirer le travail fourni.

7ème au concours général, l’azérie Aliya Garayeva est un peu en perte de vitesse depuis quelques temps malgré une belle technicité mais une exécution loin d’être irréprochable. Elle remporte néanmoins le bronze en finale du ballon.

Du côté tricolore, Delphine Ledoux, 8ème au général, posait le pied pour la dernière fois sur le praticable de Corbeil-Essonnes après plus de dix ans à l’avoir foulé. Avec de magnifiques programmes et en intense préparation olympique, la calaisienne mettra un terme à sa carrière à l’issue des Jeux de Londres, pour lesquels elle espère vivement se classer parmi les 10 finalistes. 5ème à la finale du cerceau, 6ème aux massues et au ruban et 7ème à celle du ballon, c’est tout ce qu’on peut lui souhaiter !

Côté collectif français toujours, Kseniya Moustafayeva s’est classée 17ème des qualifications. La France a d’ailleurs brillamment remporté la 3ème place du Challenge Véronique de Kristoffy derrière la Russie (1ère) et l’Ukraine (2éme).Résultats complets et détaillés

Classement Coupe du Monde après 5 étapes NON OFFICIEL