Circuit Coupe du Monde

Deriugina Cup 2012

La Deriugina Cup vient de s’achever à Kiev en Ukraine. Première étape Coupe du Monde de la saison, l’évènement célébrait également les 80 ans d’Albina Deriugina, emblématique entraîneur du célèbre centre national de haut niveau en Ukraine (Deriugin’s School) qu’elle dirige aux côtés de sa fille Irina depuis de nombreuses années…

Coupe du Monde :

Du côté des individuelles, la russe Daria Dmitrieva remporte la médaille d’or au concours général après de magnifiques passages et malgré une petite chute d’engin aux massues sur une liaison au sol. Elle s’empare également de l’or en finale du cerceau, des massues et du ruban et rate le podium au ballon après un gros déplacement suivi d’une sortie d’engin. Sa coéquipière, Margarita Mamun, 7ème des qualifications, prend sa revanche lors des finales en allant glaner le bronze au ballon, aux massues et au ruban.

L’ukrainienne Alina Maksymnenko se contente de la 2ème place au général après une chute d’engin aux massues sur un équilibre. Elle remporte néanmoins l’or en finale du ballon et l’argent en finale du cerceau malgré un louper sur son rattraper final en rotation autour de la cheville. La n°2 ukrinienne, Anna Rizatdinnova prend la 3ème place des qualifications après un gros déséquilibre au ruban. Elle décroche l’argent au ballon et aux massues et le bronze au cerceau.

La bulgare Silvia Miteva, 6ème au concours général après de grosses erreurs au cerceau (elle termine sans son engin) et au ballon, se qualifie à trois finales sur quatre et remporte l’argent au ruban, son engin de prédilection, qui lui avait permis de remporter le bronze à cette spécialité aux mondiaux de Montpellier.

Quant à Kseniya Moustafayeva, engagée pour la France, elle se classe en 17ème position après une magnifique compétition sans trop d’imperfections.

Du côté des ensembles, les italiennes, triples championnes du Monde, remportent logiquement l’or au concours général et devront, avec grande surprise, se contenter du bronze aux 5 ballons (ex aequo avec l’Ukraine) et au combiné cerceaux/rubans malgré des enchaînements frisant la perfection sur les deux jours de compétition. Leur capitaine, Elisa Santoni, légèrement blessée à la jambe mais présente aux côtés de son équipe, s’est faite remplacée par Andreea Stefanescu aux ballons et par Chiara Ianni, nouvelle recrue dans l’ensemble et anciennement individuelle, aux cerceaux/rubans.

Les bélarusses, 2èmes des qualifications, prennent leur revanche en s’emparant de l’or à chacune des finales.

Les bulgares, 3èmes ex aequo avec les ukrainiennes au général, remportent l’argent aux ballons et n’intègreront pas le podium sur leur passage combiné bien qu’elles soient championnes du monde de cette spécialité.

Les ukrainiennes, profitant d’être à domicile pour gagner les faveurs des juges et du public, remportent le bronze au général à égalité avec la Bulgarie, puis en finale des 5 ballons en partageant la 3ème place avec l’Italie, enfin, elles décrocheront l’argent aux cerceaux/rubans.

Quant à nos françaises, elles se classent 5èmes au général et à chaque finale après quelques légères hésitations. Léa Pénoit, blessée apparemment au dos, a été remplacée par Elena Chabert aux 5 ballons, mais a dû concourir aux cerceaux/rubans sans effectuer ses difficultés corporelles (souplesses, sauts…). Je lui souhaite un prompt rétablissement pour les échéances à venir !

Hors Coupe du Monde :

La russe Anna Trubnikova remporte la compétition individuelle sénior devant l’ukrainienne Tetyana Zahorodnya et la malaisienne Wong Poh San.

Du côté du concours par équipe junior, la Russie s’impose également devant l’Ukraine et l’Azerbaidjan.

Tous les résultats ici !

Retrouvez également les photos d’Olivier qui était présent sur l’évènement. Merci à lui et à Marc pour la rediffusion complète en livestream de ces compétitions !

Un commentaire