Autres rencontres

Universiade Shenzhen 2011

C’est avec beaucoup de déception que nous avons appris à la dernière minute que FISU.TV ne diffuserait aucune retransmission des épreuves de gymnastique rythmique des Universiades de Shenzhen (CHN) alors qu’elles avaient été programmées très à l’avance pour les trois jours de compétition. Comme beaucoup d’entre vous, j’ai moi aussi tenu à demander des explications par mail à propos du retrait des programmations, il était question de “restrictions” sans autre précision. La guerre médiatique de notre discipline ne touche décidément pas à sa fin, bien entendu, la GR n’est pas “bankable” comme dirait le petit monde hollywoodien d’un acteur n’ayant pas encore fait ses preuves. Même la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) se réjouissait de ces rediffusions, alors d’où viennent ces fameuses restrictions ? Je ne saurais même pas par où commencer.

Peu importe le pourquoi du comment, à nous de retransmettre les compétitions autrement même au travers des résultats comme vous en avez l’habitude à travers ce blog. Ce n’est bien sûr jamais pareil que de vivre la compétition en direct mais merci à tous ceux qui me soutiennent dans ma démarche et qui suivent de près l’actualité du site !

Pour revenir aux Universiades, la Russie domine largement la compétition individuelle. Evgenia Kanaeva réitère à peu près son exploit de l’édition précédente des Universiades de Belgrade 2009 en remportant la médaille d’or au concours général et aux finales du cerceau, du ballon et des massues. Elle se contentera de la médaille d’argent au ruban. Daria Dmitrieva, 2ème russe engagée, remporte l’or au ruban et l’argent au concours général et au ballon. L’ensemble russe, quant à lui, s’inscrit 2ème au concours général et à chacune des finales. Cependant, il s’agit de l’ensemble de réserve, l’équipe nationale s’étant illustrée au tournoi de Sofia, étape Coupe du Monde, qui avait également lieu ce weekend.

La Chine, profitant d’être à domicile et devant son public, remporte la médaille d’or en ensemble au concours général et à chaque finale. En individuel, la chinoise Senyue Deng, 6ème au concours général, arrive à se hisser sur le podium du cerceau et décroche le bronze.

Lorsqu’on parle de bronze comme unique métal, il est possible de faire référence à l’ensemble japonais, équipe de réserve alignée pour les mêmes raisons que la Russie, qui remporte le bronze au général et à chaque finale. Mais on peut se rapprocher également de la bélarusse Liubov Charkashyna qui décroche à son tour trois médailles de bronze, au général et en finale du ballon et du ruban.

La n°1 ukrainienne Alina Maksymenko, 4ème au concours général, prend sa revanche sur les finales en remportant l’argent au cerceau et le bronze aux massues derrière l’azérie Aliya Garayeva qui s’empare de l’argent à cette finale. Ce sera d’ailleurs son unique podium du weekend.

Tous les résultats des Universiades de Shenzhen ici !