Championnats d'Europe

CE Brême 2010 – Jour J -1

Brême, le 15 avril 2010 à 12h00,

Conférence de presse :

C’est au nom de l’Union Européenne de Gymnastique (UEG) que son président, Georges Guelzec, a remercié chaleureusement la présence des médias pour cette 26ème édition des championnats d’Europe de gymnastique rythmique. “Cette compétition représente une première mise en situation avant les championnats du Monde qualificatifs pour les Jeux Olympiques 2012 qui auront lieu en septembre 2011 à Montpellier en France. Elle est d’autant plus importante car 90% à 100% des médaillées olympiques sont avant tout des championnes européennes. Brême 2010, c’est également 33 fédérations nationales (FN) pour 147 gymnastes séniors et 32 fédérations nationales pour 131 gymnastes juniors. La nouveauté de ces championnats d’Europe est la qualification des prochains Jeux Olympiques de la Jeunesse qui auront lieu cet été à Singapour (MAY). En effet, le Comité International Olympique (CIO) en accord avec la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) ont décidé d’une date butoire, le 30 avril 2010, pour avoir la liste nominative des qualifiés olympiques. Voilà pourquoi, en à peine trois semaines, ont lieu les championnats d’Europe des quatre disciplines gymniques olympiques (gymnastique artistique féminine et masculine, gymnastique rythmique et trampoline). La difficulté était, d’une part, de ne pas avoir à créer une qualification à part pour éviter aux fédérations nationales d’engager des coûts supplémentaires et, d’autre part, de ne pas modifier le format européen qui, jusqu’à maintenant, a toujours donné satisfaction. La réunion des deux évènements se présentait donc comme la meilleure solution. L’UEG regroupe 47 FN dont un seul ensemble (de quatre gymnastes) pourra se qualifier ainsi que 6 gymnastes individuelles dont seules celles âgées de 15 ans pourront se qualifier. Les Jeux Olympiques de la Jeunesse représentent un nouvel enjeu qui devra donner des résultats non seulement sportifs mais avant tout techniques et financiers. Ces olympiades représentent une expérience non politique de l’UEG. Elle engage prioritairement sa démarche qualité et ce sur les quatre disciplines olympiques qu’elle gouverne et tend à répondre à son plan de développement sportif européen.”

Rainer Brechtken, président de la Fédération Allemande de Gymnastique, a souligné le travail des gymnastes nationales qui sont très attendues ici à Brême, notamment l’ensemble sénior aux résultats très prometteurs sur les dernières échéances ainsi que les individuelles juniors qui pourraient prétendre à la qualification olympique. Il conjugue sa volonté à celle de l’UEG pour organiser cette qualification même si le calendrier de l’année a dû être resserré. “Je suis pour ces J.O.J. mais je pense qu’il serait préférable de respecter l’âge des sportifs dans leur catégorie respective, pas seulement en gymnastique mais également dans tous les sports concernés, car on en demande encore plus aux athlètes,” ajoute-t-il en remerciant l’UEG de sa confiance et le club ‘Brême 1860’ pour son partenariat et son travail d’expérience.

Le club 1860 a oeuvré à la préparation de ce championnat pendant un an et demi, la collaboration des membres et des bénévoles venus non seulement de Brême mais de tout le pays a été plus que bienvenue et chacun a su s’adapter très rapidement. Depuis deux jours d’entraînement, l’organisation n’a reçu aucune réclamation, ce qui pour le moment, est preuve d’une belle réussite.

Depuis 8h du matin, les entraînements officiels ont commencé, étant accréditée pour le centre médiatique, la tribune presse et la zone mixte, j’en ai profité pour suivre l’entraînement de l’Allemagne et de la France sur le plateau de compétition. Dans une heure j’y retourne pour suivre, jusqu’à 22h30, la préparation de l’Espagne, de l’Ukraine, de la Russie, de l’Italie, d’Israel, de l’Azerbaidjan, du Bélarus et de la Bulgarie ! A demain matin, en direct de Twitter pour les résultats au fil de la compétition !

Photos © Bodychou.com © Кремена Георгиева