Circuit Coupe du Monde

Tournoi de Kiev 2009

Avant-dernière étape Coupe du Monde de la saison avant les championnats du Monde de Mie, le tournoi de Kiev est une étape décisive avant l’envol pour le Japon. La compétition, à cette heure, a déjà commencé mais vous pourrez suivre la suite en direct ce weekend :

samedi 15 août:
17h00 – qualifications individuelles ballon/ruban

dimanche 16 août:
14h00 – finale des ensembles
16h00 – finales corde/cerceau
17h40 – finales ballon/ruban
18h40 – cérémonie de clôture

en cliquant ici.

Tous les résultats ici!

Quelques impressions du week-end en vrac:

Irina Risenson (ISR):
Ne démérite certainement pas. Elle fait partie des gymnastes le plus présentes cette année sur tous les circuits de compétitions. C’est vraiment une battante. Sa blessure au genou ne l’a pas empêché de maîtriser parfaitement ses enchaînements. C’est un vrai ravissement à chacun de ses passages et sa médaille d’argent au ruban est largement méritée.

Olga Kapranova (RUS):
Beaucoup d’erreurs même très grossières. J’ai trouvé son attitude très décevante sur sa sortie de ballon en finale. On dirait qu’elle n’arrive pas à se ressaisir depuis sa déception aux Jeux de Pékin. Son comportement ne peut pas non plus tout excuser. Je pense aussi qu’elle a dû subir de fortes pressions de la part d’Irina Viner face au niveau non égalable d’Evgenia Kanaeva et de la nouvelle venue, Daria Kondakova qui risque fortement de prendre sa place. A voir après les championnats du Monde de septembre…

Silvia Miteva (BUL):
Belle interprétation, grande finesse d’exécution. Dommage pour le noeud au ruban en finale mais elle décroche quand même l’argent au ballon et le bronze au cerceau et c’est mérité. La Bulgarie remonte la pente depuis quelques mois en individuel et je pense qu’on peut s’attendre à de réelles surprises à Mie.

Loukia Trikomiti (CYP):
C’est la championne des derniers Jeux des Petits Etats Européens, Loukia est une jolie gymnaste aux compositions très intéressantes et la plupart du temps maîtrisées. Ses pivots en I sont magnifiques. Certes, elle ne fera sans doute jamais partie du top 15 mais ce sont parfois les têtes de liste qui, au contraire, peuvent déplaire. Je pense que vous avez compris de qui je veux parler…

Anna Bessonova (UKR):
Devant son public, Anna prend la tête du concours général et remporte l’or aux 4 finales. Que dire de plus? Si cen ‘est de voir le match entre Kanaeva et elle au Japon. Sa présence sur le praticable est incroyable et je suis admirative de son rattraper final du ballon sur les poignets!!

Aliya Yussupova (KAZ):
Elle est toujours égale à elle-même et c’est justement ce qu’on lui reproche: manque d’interprétation rapport musique/mouvement… même si la maîtrise de ses difficultés demeure irréprochable. C’est dommage après tant d’années de ne pas être capable de dégager les facettes de sa personnalité, surtout dans un sport qui le permet au niveau de l’artistique. Elle remporte au moins le bronze au ruban.

Alina Maksimenko (UKR):
Les avis sur cette gymnaste sont partagés. En même temps, elle n’est sur le circuit que depuis cette année. Au début, effectivement, je faisais partie de ceux qui n’arrivaient pas à avoir le déclic. Mais ce week-end, j’ai trouvé qu’elle était plus affûtée et parée pour les évènements qui arrivent. Elle confirme la relève ukrainienne et me semble prometteuse pour l’avenir. Argent à la corde, bronze au ballon (réincarnant le passage emblématique d’une autre ukrainienne, c’était il y a maintenant 10 ans: Tamara Yerofeeva, championne du Monde à Madrid en 2001).

Je ne m’étendrai pas sur les nombreuses compétitrices du week-end alors juste bravo à toutes!!

Photo: Anna Bessonova (UKR), championne du Monde, très attendue par son public.