Communauté / Presse

Suite de l’affaire Irina Deriugina

La Cour d’Appel de la F.I.G. a décidé de réduire les sanctions contre Irina Deriugina à une période de 4 ans au lieu de 8. Voici les sanctions en question (sachant que je les avais indiquées dans un article précédent):

– Suspension de mlle Deriugina Irina de sa fonction de membre du comité technique et de toute autre fonction officielle au sein de la FIG jusqu’à la fin du cycle 2013-2016.
– Exclusion de Mlle Deriugina Irina de toute activité d’une commission ou d’un comité FIG , ceci ayant un effet immediat et jusqu’à la fin du cycle 2013-2016.
– Suspension de Mlle Deriugina à participer à quelque compétition FIG que ce soit (Jeux Olympiques et autres rencontres multisport, championnat du monde et continental, finale de la coupe du monde et ses étapes et toute autre rencontre internationale organisée par une fédération affiliée à la FIG ) en tant que membre d’une délégation ceci prenant effet dès maintenant et jusque la fin du cycle 2013-2016.
– Annulation immédiate du brevet de juge de Mlle Deriugina et ce jusqu’à la fin du cycle 2013-2016.

Sur la décision rendue:

Irina Deriugina a fait appel début juin suite à la décision rendue par les tribunaux. La révision de l’affaire a donc été acceptée par la Cour d’Appel et les sanctions seraient applicables sur le cycle 2009-2012.
Irina Deriugina ayant violé les règles de l’article 5 (alinéas 1, 4, 5, 7 et 9) du Code de Discipline de la F.I.G., les tribunaux avaient décidé de prendre des mesures sévères quant à ces manquements. Cependant, ils considèrent qu’une période de huit ans est trop longue et a donc été réduite à un seul cycle olympique (4 ans). Les sanctions ci-dessus sont donc confirmées et mises en application mais seulement jusqu’à la fin de 2012.

Irina Deriugina a encore la possibilité de faire appel contre la décision rendue par la Cour d’Appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport (T.A.S.) dans un délai de 21 jours.

Deuxième condamnation:

En 2000, Irina Deriugina avait été suspendue de toutes les activités de la FIG pendant un an, une peine qui fut confirmée par le T.A.S., dans une décision du 10 juin 2002. Il confirmait qu’Irina Deriugina avait fait de graves erreurs de jugement, donné des résultats injustifiés et avait intentionnellement violé ses obligations de juge ainsi que le Code de Pointage de la FIG.

source: F.I.G.