Circuit Coupe du Monde

Tournoi de Corbeil-Essonnes 2008

Tous les résultats ici!!!

Reportage vidéo ffgym

Tout semble toujours aller aussi bien pour Evguenia Kanaeva puisque c’est la deuxième fois consécutive qu’elle remporte le tournoi de Corbeil et ceci avec un total de 74.350 pts et des notes toujours et encore supérieures à 18, frôlant presque le 19. Je sais que je me répète mais j’ai vraiment hâte de suivre les J.O. pour assister au duel Kanaeva-Bessonova. Seule différence avec l’édition 2007: Evguenia ne remporte que trois finales sur quatre, ce qui est déjà bien, mais le plus surprenant est qu’elle ne gagne pas l’or au ruban alors que c’est l’engin où elle s’affirme le plus même si elle appréhende superbement chaque exercice. Je n’ai que deux mots: sublime et magnifique!
C’est aussi sur un tournoi comme celui de Corbeil qu’on se rend compte du potentiel inépuisable de l’école russe qui, chaque année, présente de nouvelles têtes, toutes de très haut niveau mais qu’on reverra peu voire pas du tout. Je ne cherche pas à dénigrer en employant le terme d'”usine à gymnastes” ou de “gymnastes ponctuelles” mais j’ai toujours trouvé cela surprenant. Pour preuve, en 2007, nous avions découvert Olga Stryushkova et depuis un an, rares sont les fois où nous avons pu la revoir. Sans compter l’absence d’Olga Kapranova, Vera Sessina ou de Marina Shpekht, ce sont quand même trois gymnastes, hormis Kanaeva, que la Russie aligne pour cette édition 2008: Alexandra Solovieva (6ème), Natalia Pichuzhkina (7ème) et Alexandra Ermakova (10ème) – découverte en junior comme l’une des meilleures du circuit mais qui a largement démérité depuis son passage en sénior-. Pour résumer, la Russie restera encore difficile à vaincre, vu le panel et le niveau qu’elle propose.

Seule l’Ukraine est capable d’effrayer les russes. Anna Bessonova, championne du monde en titre, termine 2ème au général avec un total de 73.625 pts, elle s’empare également de l’argent à la corde et aux massues et de l’or au ruban (superbe exercice récompensé d’un 18.800 pts, qui change enfin du boléro de Ravel et sa tenue était une fois de plus digne d’une reine!!). On attendait bien entendu un podium au cerceau, mais une sortie de praticable la pénalise et la rencarde à la 6ème place.
Sa compatriote, Natalia Godunko, a été des plus régulières: médaillée de bronze au général (70.775 pts), à la corde, aux massues et au ruban, elle profite de l’erreur d’Anna pour accrocher l’argent au cerceau. Sa vitesse d’execution est toujours aussi incroyable et je la trouve encore plus précise dans ses évolutions, de très beaux passages tout simplement.
On notera la présence très remarquée d’Albina Deriugina, chef de délégation et entraîneur national ukrainien, qui ne se laisse pas démonter par les sanctions de la F.I.G. envers sa fille Irina. Le travail d’Anna et de Natalia permet d’en témoigner.

Au pied du podium, on retrouve Aliya Garayeva pour l’Azerbaidjan (69.425 pts), également 4ème à la corde et aux massues, 5ème au cerceau et 6ème au ruban. La n°2, Anna Gurbanova, 9ème au général, s’illustre dans deux finales sur quatre mais n’atteint, elle non plus, aucun podium.

L’israélienne, Irina Risenson, me semble encore progresser. 5ème du concours général avec 69.250 pts, elle s’inscrit aux quatre finales: 4ème au cerceau et au ruban, 5ème aux massues et 6ème à la corde. Son exécution est super propre, même au ruban, alors qu’elle est d’habitude fébrile à cet engin.

Almudena Cid, 8ème (67.875 pts), nous fait le plaisir d’être encore là à 28 ans. Il me semble que c’était son dernier Corbeil puisqu’elle devrait mettre un terme à sa carrière après les Jeux de Pékin. C’est peut être pour ça qu’elle a reçu un énorme koala en peluche après l’un de ses passages au ruban. Elle ne risque pas de l’égarer celui-là lol!! Elle s’illustre dans trois finales sur quatre: 5ème à la corde et au ruban, elle remporte la médaille de bronze au cerceau malgré des erreurs et grâce à la sortie de Bessonova.

Et la France dans tout ça? Delphine Ledoux intègre la 14ème place du concours ainsi que la 9ème place à la finale du ruban tandis que Priscillia Thomas finit 30ème de la compétition sur 66 compétitrices. J’apprécie nettement mieux le travail de Delphine depuis ses nouveaux enchaînements, vivement le mois de juin pour la suivre lors des championnats d’Europe de Turin.