Communauté / Presse

Suspension d’Irina Deriuguina

Photo: Irina et Albina Deriugina entourées de leurs gymnastes

Que va devenir l’Ukraine après une décision aussi grave? Nos pensées vont directement à Anna Bessonova, championne du monde, sa place aux Jeux Olympiques serait-elle remise en cause? Et surtout que s’est-il passé? Voici ci-dessous la décision de la Fédération Internationale:

“Cher Président , chers Membres de l’autorité de la FIG,
Nous avons le regret de vous informer des sanctions suivantes prises à l’encontre de Mlle Irina Deriugina membre du comité technique de la FIG.

La commission présidentielle a suivit la proposition de la commission disciplinaire et au vu des articles 42.2 c), e), f), g), l) et q), la décision a été prise à l’unanimité.

Suspension de mlle Deriugina Irina de sa fonction de membre du comité technique et de toute autre fonction officielle au sein de la FIG jusqu’à la fin du cycle 2013-2016.

Exclusion de Mlle Deriugina Irina de toute activité d’une commission ou d’un comité FIG , ceci ayant un effet immedia et jusqu’à la fin du cycle 2013-2016.

Suspension de Mlle Deriugina à participer à quelque compétition FIG que ce soit (Jeux Olympiques et autres rencontres multisport , Championnat du monde et continental, finale de la coupe du monde et ses étapes et toute autre rencontre internationale organisée par une fédération affiliée à la FIG ) en tant que membre d’une délégation ceci prenant effet dès maintenant et jusque la fin du cycle 2013-2016.

Annulation immédiate du brevet de juge de Mlle Deriugina et ce jusqu’à la fin du cycle 2013-2016.

En raison de manquement au code disciplinaire FIG Art. 5, points 1, 4, 5, 7, 9, et 10.

[Article 5 Infractions:
Les Fédérations membres de la FIG, les gymnastes, les officiels (Juges, entraîneurs ou
autres) et les membres des autorités de la FIG sont tenus de respecter les Statuts et Règlements de la FIG. Les violations des Statuts et Règlements, des principes de loyauté, d’intégrité et de l’esprit sportif peuvent être sanctionnées par voie disciplinaire. Enfreint ces principes celui qui, notamment :
1 · Ne respecte pas les Statuts, Règlements, décisions et directives écrites de la FIG ;
2 · Viole les dispositions en matière de lutte contre le dopage ;
3 · Commet tout acte de corruption ou de tentative de corruption, ceci de manière active ou passive ;
4 · Par son comportement, ses mots ou ses actes, discrédite la gymnastique, la FIG ou ses membres ;
5 · Adopte un comportement antisportif ;
6 · Viole de manière grave les instructions et directives écrites ou orales données par des officiels de la FIG ;
7 · Commet un acte propre à influencer de manière incorrecte le déroulement ou le résultat de compétitions ;
8 · Utilise la FIG, son nom, ses moyens ou son infrastructure pour des buts étrangers à la gymnastique ;
9 · Se comporte de manière insultante à l’égard des membres de la FIG, des gymnastes ou des officiels de la FIG ;
10 · Celui qui porte gravement atteinte à la dignité d’une personne ou d’un groupe de personnes, de quelque manière que ce soit, notamment en raison de sa couleur, de sa race, de son sexe, d’un handicap, de sa religion ou de son origine ethnique, commet un acte réprimé par le droit pénal du siège de la FIG (droit pénal suisse);
11 · Viole gravement ses obligations contractuelles vis-à-vis de la FIG.
]

Il est entendu que Mlle Deriugina peut faire appel de cette décision auprès du tribunal FIG dans un délai de 21 jours.”