Rétro du moment...

bakuwc10ème et ultime étape Coupe du Monde de l’année, l’AGF Trophy 2016 à Bakou (AZE) est également, ce weekend, le dernier tournoi avant les Jeux Olympiques de Rio (BRA). Malgré l’absence de bon nombre de futures olympiennes qui commencent à préparer leur grand départ pour Rio, cela aura permis de mettre en confiance d’autres jeunes filles telles que Kseniya Moustafaeva qui s’impose logiquement comme première outsider derrière le trio russe habituel.
4ème à l’issue du concours général et qualifiée aux quatre finales, la tricolore décroche brillamment le bronze au cerceau et aux massues. 4ème au ballon après une petite hésitation, elle se classe enfin 7ème au ruban.

Le trio russe prend la tête des qualifications individuelles avec la victoire de Margarita Mamun, double vice championne du Monde, qui s’empare de l’or au ballon, aux massues et au ruban, à égalité avec Yana Kudryavtseva, triple championne du Monde en titre, aux deux derniers engins.
Médaillée d’argent au général, Y. Kudryavstseva commet une rupture sur sa combinaison de souplesses et échappe son ballon, ce qui l’empêche de participer à cette finale puisqu’elle n’obtient que le 3ème score russe. Elle remporte néanmoins une troisième médaille d’or au cerceau.
Ce sera donc Aleksandra Soldatova, 3ème, qui remporte l’argent au ballon derrière M. Mamun malgré une difficulté non réalisée puisqu’elle n’arrive pas à bloquer son engin au cou de pied au milieu de son enchaînement.

Quant à l’israélienne Neta Rivkin, la doyenne de la compétition qui revient de blessure, 7ème à l’issue des qualifications, elle décroche le bronze au ballon et l’azérie Marina Durunda, 10ème, rendra finalement hommage à son public en prenant la dernière médaille de bronze encore en course, au ruban.

© Oleg Naumov – Kseniya Moustafaeva, médaillée de bronze au cerceau et aux massues

En ensemble, les russes s’offrent la première place au concours général et au combiné cerceaux / massues. Elles devancent les israéliennes lors des qualifications mais se font damer le pion aux rubans puisque ces dernières décrochent l’or à cette finale. Quant au combiné, Israël échoue en 4ème position, au pied du podium.

Les italiennes, médaillées de bronze au général, prennent l’argent au combiné alors que les espagnoles seulement 5èmes à l’issue de la journée d’hier, s’emparent du bronze aux deux finales.

Résultats complets : cliquez-ici !

INFO : Concernant le scandale de dopage qui touche actuellement les sportifs russes et essentiellement la délégation d’athlétisme, le Comité International Olympique (C.I.0.) vient de rendre sa décision et s’est abstenu d’exclure la sélection olympique russe des Jeux olympiques de Rio, c’est aux Fédérations internationales de repêcher les sportifs qui ne sont pas impliqués dans le scandale de dopage. Il devrait donc n’y avoir aucune exclusion en gymnastique rythmique.
Source : CIO et Sputnik News

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

9ème et avant-dernière étape Coupe du Monde de l’année, le tournoi de Kazan (RUS) s’est pressenti comme l’un des grands tests pré-olympiques au vu de la forte participation du weekend, il signait également le grand retour de notre championne tricolore Kseniya Moustafaeva.
Sa dernière compétition remontant à mi-avril à l’occasion des championnats de France Elite, elle a été forcée de mettre un terme à son stage de préparation en Russie suite à une opération en urgence de l’appendicite. A moins d’un mois des Jeux Olympiques de Rio, la régularité reste à revenir mais les résultats sont plutôt confiants pour son retour à la compétition. 12ème à l’issue du concours général, Kseniya se qualifie à la finale du ballon pour laquelle elle se classe 7ème à égalité avec la biélorusse Ekaterina Galkina. Aux portes de la finale au ruban, on ne la retrouve pas non plus en finale aux deux autres engins après un lancé très juste au cerceau et un lâché d’une massue sur son ultime rattrapé.

La russe double vice championne du Monde, Margarita Mamun, s’impose aux qualifications avec des notes au dessus de 19 points aux quatre engins. Egalement médaillée d’or aux massues et au ruban, elle devra se contenter de l’argent au ballon suite à une hésitation sur un roulé et prendra le bronze au cerceau, pénalisée par un lâché sur un changement de main.
Elle détrône ainsi sa coéquipière, triple championne du Monde, Yana Kudryavsteva, qui décroche l’argent au concours général après un lâché aux massues sur une simple manipulation. Médaillée d’or au cerceau et au ballon, elle ne participera pas à la finale du ruban, ayant déclaré forfait pour « raisons médicales », probablement sa cheville, mais je n’en sais pas plus. Elle permet ainsi la participation de l’américaine Laura Zeng, seconde réserve, alors que c’est Kseniya Moustafaeva, réserve 1, qui était sensée rentrer dans cette finale.

Toujours du côté russe, Aleksandra Soldatova, 3ème des qualifications, s’illustre en finale des massues et décroche l’argent.

La coréenne Son Yeon Jae, 4ème, continue à faire preuve d’une belle régularité et décroche l’argent au cerceau et le bronze au ballon. Talonnée de près par Melitina Staniouta, la biélorusse se classe en 5ème position après un lâché au cerceau et s’empare de l’argent en finale du cerceau et du bronze au ballon et aux massues.

© Oleg Naumov – Kseniya Moustafaeva (FRA), finaliste au ballon.

Du côté des ensembles, les russes prennent la tête des qualifications et de la finale aux cerceaux / massues mais devront se contenter de l’argent aux rubans suite à deux lâchés.

Les biélorusses restent derrière et décrochent l’argent au général et au combiné. Après deux lâchés et de grosses erreurs de trajectoires aux rubans, elles se classent 8èmes et dernières à cette finale.

Très régulières, les israéliennes, médaillées de bronze à l’issue des qualifications et en finale des rubans, devront se contenter de la 4ème place au combiné en faveur des italiennes qui leur dament le pion.

Quant aux bulgares, 4èmes au général et 5èmes en finale du combiné, elles s’emparent de l’or aux rubans.

Résultats complets et détaillés : cliquez-ici !

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Circuit Coupe du MondeMasters de Berlin 2016

le 4 juillet 2016Commentaires fermés sur Masters de Berlin 2016

Habituellement étape Grand Prix, les Masters de Berlin intègrent cette année le circuit Coupe du Monde en tant que 8ème étape de la saison 2016.

En individuel, la jeune russe Dina Averina s’impose au concours général ainsi qu’en finale du ballon et du ruban, non sans erreurs malgré tout. 4ème au cerceau après quelques imperfections, elle dégringole en dernière position de la finale aux massues, pénalisée par trois chutes d’engin sur un simple lancé et sur son final.

Médaillée d’argent à l’issue des qualifications, la biélorusse Melitina Staniouta fait preuve de régularité sur cette compétition et monte de nouveau sur le podium à chaque finale. Médaillée d’or au cerceau à égalité avec Anna Rizatdinova (UKR), elle prend l’argent au ballon (malgré des erreurs sur ses rattrapés) et aux massues et enfin de bronze au ruban, également ex-aequo avec Salome Pazhava (GEO).
Sa coéquipière, Ekaterina Galkina, décroche le bronze (ex-aequo avec S. Pazhava) au général, au cerceau et aux massues. Seulement 4ème au ballon, elle commet deux gros lâchés et s’emmêle à plusieurs reprises au ruban et termine logiquement en 8ème et dernière position de la finale.

Sacrée « Miss Turnier » 2016 (Miss du Tournoi), la géorgienne Salome Pazhava s’empare, elle aussi, du bronze au général et partage cette 3ème place avec Galkina (BLR). Elle décroche encore le bronze au ballon et au ruban (ex-aequo avec M. Staniouta) mais rate ses prestations au cerceau et aux massues, ses engins de prédilection, dont les enchaînements demeuraient pourtant inchangés depuis deux voire trois saisons.

Quant à l’ukrainienne Anna Rizatdinova, 5ème des qualifications après une sortie au ballon, elle fait partie de celles qui auront réalisé les meilleurs passages et scores du weekend. Elle repart avec l’or au cerceau et aux massues et l’argent au ruban à 0.050 points près de la russe.

© Ulrich Faßbender – Salome Pazhava (GEO), sacrée « Miss Turnier » 2016

En ensemble, le Japon s’impose à l’issue des qualifications et de la finale aux cinq rubans. Après des erreurs, l’équipe ne se classera que 4ème aux cerceaux / massues.

L’Ukraine partage le podium au général avec la Finlande et remporte l’argent, 5ème et dernière aux rubans, elle s’empare de l’or au combiné gratifié d’un magnifique 18.050.

Les finlandaises beaucoup plus régulières s’offrent une seconde médaille d’argent, aux rubans, puis une de bronze au combiné.

Enfin, ce sera l’Allemagne, 4ème, qui complètera le podium des finales en récoltant l’argent au combiné et le bronze aux rubans pour le plus grand plaisir du public berlinois.

Résultats : cliquez-ici !

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Autres rencontresTournoi Paris Rythmique 2016

le 28 juin 2016Commentaires fermés sur Tournoi Paris Rythmique 2016

Ce weekend signait le grand retour du tournoi Paris Rythmique pour sa sixième édition après quatre ans d’absence. Cet événement est avant tout une compétition de clubs. Chaque délégation présente en effet une équipe composée de plusieurs gymnastes présentant des passages à chaque engin. Un passage « bonus », individuel, en duo ou en ensemble, complète la note totale. L’équipe gagnante est celle qui totalise le plus haut score. En parallèle, chaque gymnaste participante est récompensée selon un classement par engin.

De réelle dimension internationale, ce tournoi permet de faire connaître aux parisiens et aux français la gymnastique rythmique de haut niveau tout en mettant en lumière des nations qu’on a moins l’habitude d’observer sur le circuit international classique.

Pour cette édition 2016, le club innove en organisant un gala au profit de l’association Eva pour la vie qui lutte contre les cancers pédiatriques.
« Cette association a pour but d’aider dans la lutte contre le cancer chez les enfants, ils sont actuellement les grands oubliés de la recherche. Moins de 2% des fonds dédiés à la recherche sont alloués aux cancers pédiatriques. Elle a été créée par les parents de la petite Eva, partie trop tôt d’une tumeur du tronc cérébral alors qu’elle n’avait que 8 ans.

© Créapik – Une jeune représentante du club Odtü Sports (TUR) à l’échauffement

C’est donc en mémoire de cette fillette et de tous les enfants décédés de cancers qu’ils ont décidé de créer en février 2012 l’association. Elle a pour but d’alerter l’opinion publique et les politiques sur le manque de moyens dédiés à la recherche contre les cancers pédiatriques, qui peuvent toucher n’importe quelle famille, sans aucune restriction d’ordre géographique, social ou génétique (plus de 95% des cancers ne sont pas héréditaires). En parallèle d’une aide financière apportée aux chercheurs, l’association peut mettre en place des actions pour améliorer le quotidien des enfants hospitalisés en France, ou aider les parents d’enfants victimes de cette maladie. » – www.evapourlavie.com

Résultats par équipe/club :

Prestige :
1 Paris Centre
2 Elancourt
3 MIC-Gergana (BUL)

Elite :
1 Paris Centre 1
2 Odtü Sports Club (TUR)
3 Odtü Sports Club (TUR)

Pour découvrir le club et ses activités : parisrythmique.wordpress.com
Rue du Moulin des Lapins
75014 Paris

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail
  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Prochainement

Où pratiquer la GR ?

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Communauté