Catégorie ‘Championnats d’Europe’

La dernière fois que la capitale hongroise avait reçu les championnats d’Europe, c’était en 1999, dix huit ans déjà… Année impaire oblige, le format de ce championnat consistait en un concours par équipe regroupant les individuelles séniors et les ensembles juniors (CI), soit 25 équipes sur 66 nations représentées, ainsi que les finales par spécialité (CIII).
La France ne s’inscrit pas dans le concours par équipe puisqu’il n’y a pas actuellement d’ensemble junior. Mais les individuelles misaient également autre chose : le top 24 afin de pouvoir se qualifier à l’édition 2018 qui décernera la championne d’Europe en titre !

Axelle Jovenin (Pôle de Calais), entraînée par Katia Guillière, aura manqué de 0,100 points seulement sa qualification en se classant 25ème. Malheureusement, c’est au ballon que le bas blesse puisque elle termine son passage sans engin. Les trois meilleures notes sont prises en compte pour les gymnastes qui présentaient leurs quatre enchaînements, mais ce sont les imprécisions de ses autres passages, notamment au cerceau et aux massues qui ne permettent pas d’obtenir une seconde qualification pour la France.
Le nouveau code s’étant en plus renforcé, on a pu s’apercevoir que les gymnastes étaient encore fébriles et que les notes allaient décidément en conséquence. Mais c’est également plaisant de revenir à une gymnastique rythmique digne de celle des années 1990. Kseniya Moustafeava (INSEP) a même dû changer plusieurs éléments une semaine seulement avant le championnat, ce qui ne lui a pas rendu la tâche facile. Déjà retardée dans sa préparation en début d’année pour blessure à l’épaule, elle se qualifie pourtant en 9ème position dans le top 24. Elle se sera faite une grosse frayeur au cerceau après une lourde chute sur le dos pour empêcher une sortie de praticable. Elle intègre également la finale des massues pour laquelle elle se classera 6ème malgré un lâché. Finaliste des derniers JO, elle est entraînée par Svetlana Moustafaeva qui n’est autre que sa maman.

Les russes sont sans surprise sacrées une nouvelle fois championnes d’Europe par équipe, ainsi qu’aux dix massues pour l’ensemble junior et aux quatre finales individuelles. Dina Averina décroche l’or au cerceau et au ruban et l’argent aux massues alors que sa jumelle Arina s’empare du titre au ballon et aux massues. Si Dina s’est fait une frayeur avec un lâché et de grosses imprécisions au ruban, elle profite des erreurs des autres compétitrices pour s’emparer du titre européen à cet engin.
Leur coéquipière Aleksandra Soldatova, favorite de la compétition, se contentera de l’argent au cerceau et au ballon. Qualifiée en finale du ruban, son troisième et dernier engin du weekend, elle rate complètement son enchaînement et se classe 4ème, au pied du podium.

Vice championnes d’Europe par équipe, les biélorusses ne remporteront qu’une autre médaille de ces championnats après beaucoup d’erreurs en finale. C’est Alina Garnasko qui décrochera donc le bronze au ballon.

Les bulgares sont, quant à elles, médaillées de bronze par équipe. Pas de podium non plus en finale pour l’ensemble mais en individuel, Katrin Taseva et Neviana Vladinova remportent respectivement l’argent et le bronze au ruban.

Du côté d’Israël, l’ensemble junior décroche le bronze derrière l’Italie et Linoy Ashram récupère également le bronze au cerceau et aux massues.

Les 16 nations qualifiées pour les CE 2018 (CII 24 places) :
2 places : RUS – ISR – BUL – BLR – UKR – ITA – AZE – ROU
1 place : FRA – GRE – GEO – HUN – EST – ESP – AUT – ARM

Ce nouveau cycle est teinté de beaucoup de surprises avec un nouveau code qui rechange complètement la donne des dernières années. L’Ukraine qui n’est plus en pole position depuis le départ d’Anna Rizatdinova, inscrit tout de même deux gymnastes dans le top 24. Pour ma part, je n’étais pas convaincue par Olena Diachenko, mais ce n’est que mon opinion.
C’est toujours une bonne nouvelle de voir de nouveaux pays intégrer les nations qualifiées comme l’Arménie avec la montée en puissance de Iasmina Agagulian. La Roumanie comptabilise également deux places, ce qui n’était pas arrivé depuis près de vingt ans. Portée par l’ancienne championne Irina Deleanu, la GR est revenue en force depuis deux ans avec Ana Luiza Filiorianu, olympienne à Rio (BRA). La dernière fois c’était en 1996 à Atlanta, que la Roumanie s’était qualifiée aux Jeux Olympiques, soit vingt ans plus tôt.

Hormis la déception d’Axelle Jovenin de ne pas faire partie des 24, j’ai également un peu tiqué sur la non qualification de l’espagnole Sara Llana qui se classe 27ème. Elle me rappelle d’ailleurs beaucoup Esther Dominguez dans les années 2000, pour ceux qui se souviennent…

Site de l’événement : cliquez-ici !

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Championnats d'EuropeHolon 2016 J3

le 19 juin 20164 COMMENTAIRES

En cette troisième et ultime journée de championnat d’Europe à Holon (ISR), place aux finales par spécialité, à commencer par les individuelles juniors. Engagées à deux finales, les représentantes tricolores terminent sur une bonne note, Danaé Collard et Elisabeth Rachid, entraînées par Samira Benamrane au Pôle d’Evry, se classent toutes deux 7ème, au ballon pour la première et aux massues pour la seconde !

La Russie, championne d’Europe junior par équipe, puis en ensemble et en individuel chez les seniors, rafle de nouveau les quatre titres mis en jeu. La médaille d’or à la corde revient à Alina Ermolova, au cerceau à Maria Sergeeva, au ballon et aux massues à Polina Schmatko (photo ci-contre &copy Oleg Naumov).

Les biélorusses, vice championnes d’Europe, ne seront pas arrivées à taquiner les russes pour la première place. Elles se contenteront une nouvelle fois de l’argent pour Yulia Evchik à la corde et Alina Harnasko au cerceau alors que Yulyia Isachanka décroche le bronze aux massues.

Médaillée de bronze par équipe hier après-midi, l’italienne Alexandra Agiurgiuculese remporte l’argent au ballon et aux massues et le bronze à la corde. Elle est suivie de très près par sa rivale l’israélienne Nicol Zelikman qui s’empare de l’argent (à égalité avec Harnasko) au cerceau et du bronze au ballon.

© Oleg Naumov – Le début des italiennes aux 5 rubans

Les finales des ensembles réservent toujours bien des surprises en plus du côté spectaculaire que leurs enchaînements véhiculent, à l’image de la Russie, par exemple, sacrée championne d’Europe vendredi soir, et qui comme on l’a souvent vu, perdent tous leurs moyens en finale. De catastrophe en catastrophe et fortement pénalisées pour leurs bêtises et leurs erreurs, les russes ne monteront pas sur le podium aujourd’hui et se classent 5èmes aux rubans et 8èmes au combiné cerceaux / massues.

Les biélorusses, vice championnes d’Europe, s’emparent du titre aux rubans malgré un noeud en début de programme. Seulement 4èmes au combiné, le podium leur échappe suite à un lâché de cerceau lors d’un échange.

Du côté du pays hôte, le public était bien évidemment en liesse puisque ses représentantes, médaillées de bronze au général, décrochent l’or au combiné et l’argent aux rubans en finale. Bien qu’elles n’aient pas commis d’erreurs, les israéliennes sont effectivement récompensées de très bonnes notes au dessus de 18 points, les juges ayant certainement envie de célébrer la joie qui éclatait des gradins.

Bien mérités les classements des espagnoles et des bulgares qui se voient octroyer l’argent au combiné et le bronze aux rubans pour les premières et le bronze au combiné pour les secondes. Chacunes dans leur style gymnique, les unes comme les autres marient efficacement chorégraphie et difficultés avec une intelligente dose d’originalités. On aurait également bien vu les italiennes partager ces podiums mais ce ne sera que partie remise, étant donné les erreurs commises. Il faut cependant reconnaître qu’elles arrivent toujours autant à nous faire vibrer.

Ainsi s’achèvent ces championnats d’Europe d’Holon 2016 qu’il ne faudra pas hésiter à revisionner en replay sur la chaîne Youtube de l’UEG @europeangymnastics (juniors) et sur Eurovision Sports Live (seniors)

Rappel du format de compétition année paire :
– concours individuel junior par équipe (CI) + finales par spécialité (CIII)
– concours général des ensembles seniors (CI) + finales par spécialité (CIII)
– concours multiple individuel senior (CII) des 20 meilleures gymnastes qualifiées à l’issue du CI des championnats d’Europe de l’année précédente (Minsk 2015)

Résultats en temps réel, qualifications pour les finales et ordres de passage complets : cliquez-ici !

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Championnats d'EuropeHolon 2016 J2

le 18 juin 2016Commentaires fermés sur Holon 2016 J2

Deuxième et avant dernière journée de ces championnats d’Europe à Holon (ISR) qui se termine très bien pour nos tricolores. 12èmes sur les 36 nations représentées au concours par équipe junior, elles grapillent encore quelques places suite à leur classement européen 2014. Pour couronner le tout, Danaé Collard et Elisabeth Rachid, dont c’est aujourd’hui l’anniversaire, sont toutes deux qualifiées en finale demain, la première au ballon et la seconde aux massues. On compte bien entendu sur Valérie Romenski, qui a présenté un ballon tout en poésie, pour soutenir ses coéquipières comme il se doit !

Les russes repartent finalement avec une seconde médaille d’or après celle des ensembles, hier soir. Elles dament le pion aux biélorusses qui occupaient la pole position après les deux premiers engins. Ce sera notamment grâce aux deux superbes prestations de Polina Schmatko, dont un 17.066 aux massues, qui assure le titre à la Russie. Alina Ermolova, encore marquée par le stress, commet encore des erreurs, notamment de gros déséquilibres, à l’image de sa première journée.

Rebondissement également du côté de la 3ème place puisque les italiennes prennent le dessus sur Israël et décrochent le bronze. Tout aussi régulières, les israéliennes sont finalement pénalisées par un lâché aux massues de Ksenia Osokin qui leur coûte très cher.

© Ulrich Faßbender – Danaé Collard (FRA) au ballon

Au tour des individuelles seniors de s’illustrer pour leur unique compétition du weekend, le concours multiple des 20 meilleures gymnastes au classement 2015. Notre championne nationale Kseniya Moustafaeva a repris le chemin de l’entraînement mais il était trop tôt pour espérer la retrouver à Holon. Opérée de l’appendicite il y a quelques semaines, les médecins ont préféré restés prudents. Son forfait aura au moins profité à la finlandaise Jouki Tikkanen, première réserve, pour participer à ce championnat d’Europe.

Yana Kudryavtseva (photo en haut à gauche © Oleg Naumov) est sacrée pour la seconde fois championne d’Europe en titre et offre à la Russie sa 3ème médaille d’or de ces championnats. Elle se sera bien fait quelques frayeurs après un marcher au ruban et un petit lâché au cerceau. Néanmoins son niveau technique et son travail en fluidité ne sont plus à démontrer et restent très au dessus des autres.
Seule sa coéquipière Margarita Mamun pouvait prétendre au titre, elle conserve pourtant sa place de dauphine et récupère la médaille d’argent après avoir raté son rattrapé par les jambes en souplesse avant au cerceau.

Quant à la médaille de bronze, elle revient à l’élégante ukrainienne Anna Rizatdinova, confiante sur ses quatre enchaînements jusqu’à la fin.

La compétition continue demain à partir de 12h (heure française) avec les finales individuelles juniors suivies de celles des ensembles.

Rappel du format de compétition année paire :
– concours individuel junior par équipe (CI) + finales par spécialité (CIII)
– concours général des ensembles seniors (CI) + finales par spécialité (CIII)
– concours multiple individuel senior (CII) des 20 meilleures gymnastes qualifiées à l’issue du CI des championnats d’Europe de l’année précédente (Minsk 2015)

Résultats en temps réel, qualifications pour les finales et ordres de passage complets : cliquez-ici !

Pour voir et revoir l’intégralité des compétitions :
Chaîne Youtube UEG @europeangymnastics (juniors)
Eurovision Sports Live (seniors)

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Championnats d'EuropeHolon 2016 J1

le 17 juin 2016Commentaires fermés sur Holon 2016 J1

Israël reçoit, pour la première fois, les championnats d’Europe à l’occasion de leur 32ème édition à Holon, ville habituée depuis plusieurs années à recevoir une des étapes du circuit Grand Prix.

Cette première journée débute avec le concours par équipe junior aux deux premiers engins (corde et cerceau). La France se classe provisoirement 15ème (59.299) après un magnifique 15.308 à la corde pour Danaé Collard (Pôle d’Evry), 15.175 à la corde et 15.066 au cerceau pour Elisabeth Rachid (Pôle d’Evry) qui commet malheureusement plusieurs déséquilibres sur ses deux passages et enfin, une note assez sévère pour Valérie Romenski (Pôle de Calais) – 13.750, fortement pénalisée au cerceau pour un échappé sur son rattrapé en souplesse.

Les biélorusses, confiantes, occupent pour l’instant la pole position (66.374) après une belle régularité signée Alina Harnasko (16.833 au cerceau et 16.300 à la corde), Yulia Evchik (16.625 à la corde) et Yuliya Isachanka (16.616 au cerceau).

Elles devancent ainsi les russes (65.915), pourtant favorites de la compétition. Trop fébrile, Alina Ermolova, connue pour son expressivité débordante, se laisse envahir par le stress et échappe son cerceau sur un rattrapé en équilibre par la jambe. Heureusement, Maria Sergeeva réalise de belles prestations avec notamment la plus haute note de la compétition ce jour, au cerceau (16.933).

Quant à Israël, provisoirement 3ème (65.424), l’équipe espère conserver sa position à l’issue de leurs derniers passages demain. L’équipe est représentée par Nicol Zelikman, Yuliana Telegina, Ksenia Osokin et Yana Kramarenko qui ont toutes quatre matché à un engin aujourd’hui.

© Ulrich Faßbender – Les russes sacrées championnes d’Europe en ensemble
Alice Maria David (ROU) à la corde (photo en haut à gauche)

Du côté des ensembles seniors, la Russie est sacrée pour la 10ème fois championne d’Europe, indétrônée depuis 2001. Cette fois, tout est bien maîtrisé même si on aurait bien vu les biélorusses partager cette première place. Ces dernières décrochent la médaille d’argent après néanmoins quelques erreurs sur les rattrapés marqués par trop d’élan à plusieurs reprises.

Enfin, c’est Israël qui décroche le bronze devant leur public sur un rythme très endiablé et plutôt bien choisi aux rubans, leur second enchaînement, pour déchaîner les foules.

Pour ceux qui n’ont pas encore suivi les compétitions de cette première journée, la Bulgarie a poursuivi sa participation en individuel et en ensemble malgré le drame qui les a frappé mardi après-midi suite à la tentative de suicide de Tsvetelina Stoyanova à Sofia (BUL), seulement quelques heures après l’envol de la délégation pour Holon. (Lire l’article précédent sur ce sujet >>)

Rappel du format de compétition année paire :
– concours individuel junior par équipe (CI) + finales par spécialité (CIII)
– concours général des ensembles seniors (CI) + finales par spécialité (CIII)
– concours multiple individuel senior (CII) des 20 meilleures gymnastes qualifiées à l’issue du CI des championnats d’Europe de l’année précédente (Minsk 2015)

Résultats en temps réel, qualifications pour les finales et ordres de passage complets : cliquez-ici !

Pour voir et revoir l’intégralité des compétitions :
Chaîne Youtube UEG @europeangymnastics (juniors)
Eurovision Sports Live (seniors)

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail
  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Prochainement

Où pratiquer la GR ?

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Communauté