Catégorie ‘Circuit Coupe du Monde’

Si la Russie rafle le titre du Trophée junior par équipe à l’AGF Cup de Bakou (AZE), c’est également une russe, Maria Sergeeva, qu’on n’a pas souvent l’habitude de retrouver, qui s’impose brillamment avec la plus haute note de la compétition au cerceau lors des qualifications. Elle décroche également l’or en finale du cerceau et du ruban, l’argent au ballon et le bronze aux massues. sa coéquipière Ekaterina Selezneva, 11ème, tire brillamment son épingle du jeu à la finale du ballon en s’emparant de l’or !
Il n’est plus à démontrer que le vivier russe ne tarit jamais et qu’elles visent toujours toutes la plus haute marche du podium. D’ailleurs Sergeeva sera à surveiller de près car elle est entraînée par Amina Zaripova, finaliste olympique à Atlanta 1996 et coach de Margarita Mamun, sacrée championne olympique aux Jeux de Rio 2016.

La nouvelle star ukrainienne Vlada Nikolchenko prend la seconde place au général et s’empare de l’or aux massues et du bronze au ruban.

Très régulière, au détriment de sa coéquipière Ekaterina Galkina, 10ème, très expérimentée mais qui revient de blessure, la jeune biélorusse Anastasia Salos fait preuve d’une belle régularité en décrochant le bronze à l’issue des qualifications. Elle ne monte sur aucun podium en finale alors que Galkina prend l’argent au cerceau.

Les bulgares Katrin Taseva, 4ème, et Boryana Kaleyn, 9ème, s’emparent respectivement de l’argent en finale des ruban et des massues alors que l’américaine Laura Zeng, 5ème, et la japonaise Kaho Minagawa, 7ème, remportent respectivement le bronze au au cerceau et au ballon.

Côté ensembles pas trop de surprises, l’Italie s’impose royalement au concours général et remporte l’argent aux cerceaux, restant 4èmes à la finale du combiné. Elles s’inscrivent en première position du circuit Coupe du Monde de l’année (hors tournois World Challenge Cup qui vont démarrer dès ce weekend).

Ce sont les bulgares, 2èmes, qui viennent damer le pion aux « Farfalle » et qui prennent leur revanche en gagnant la médaille d’or à chaque finale.

Les japonaises sont 3èmes et repartent avec l’argent au combiné alors que l’Ukraine, 4ème, et l’Azerbaïdjan, 7ème, s’emparent respectivement du bronze au combiné et aux 5 cerceaux.

Résultats : cliquez-ici !
Classement Coupe du Monde 2018 : cliquez-ici ! (L’Italie s’impose en ensemble ainsi que l’israélienne Linoy Ashram en individuel – les 3 meilleures étapes sont prises en compte pour le calcul du total points)

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Circuit Coupe du MondeTournoi de Tashkent 2018

le 24 avril 2018Commentaires fermés sur Tournoi de Tashkent 2018

Malgré l’absence des italiennes et des bulgares, l’ensemble officiel russe signe son grand retour au tournoi Coupe du Monde de Tashkent (UZB), ce weekend, et rafle les trois médailles d’or en jeu du weekend malgré le remplacement au pied levé de leur capitaine d’équipe Anastasia Bliznyuk, blessée.

Les biélorusses restent derrière et s’emparent de l’argent au concours général et du bronze aux cerceaux en finale. Après trop d’erreurs au combiné cordes ballons, elles dégringolent en 8ème position.

La régularité paie chez les estoniennes qu’on n’attendait pas vraiment sur la troisième marche du podium. Elles se classent 4èmes aux deux finales.

Les israéliennes, 4èmes, prennent leur revanche en finale du combiné et décrochent l’argent. Elles étaient talonnés de près par l’Ukraine, 5ème qui ne s’en sort pas si mal avec une médaille d’argent aux cerceaux et de bronze aux cordes-ballons.

En individuel, la russe Aleksandra Soldatova réussit un sans faute en récoltant les cinq médailles d’or en jeu du weekend. Quant à sa coéquipière Ekaterina Selezneva, elle prend le bronze au général, au ballon et au ruban et stagne en 4ème position des finales du cerceau et des massues.

L’israélienne Linoy Ashram, médaillée de bronze des derniers championnats du monde, continue son ascension avant les championnats d’Europe en décrochant l’argent au concours général ainsi qu’aux finales du cerceau, du ballon et du ruban. Elle se fait damer le pion aux massues par l’ouzbek Sabina Tashkenbaeva, 8ème au général, qui récupère l’argent, laissant Ashram avec le bronze.

Pour finir, la jolie bulgare Boryana Kaleyn, 9ème, récolte le bronze en finale du cerceau.

Résultats : cliquez-ici !

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Circuit Coupe du MondeTournoi de Pesaro 2018

le 15 avril 2018Commentaires fermés sur Tournoi de Pesaro 2018

Très attendue mais malheureusement sans rediffusion pour les fans hors Italie, l’étape Coupe du Monde (Challenge World Cup) se déroulait ce weekend à Pesaro. Avec deux superbes 5ème place, l’ensemble France a particulièrement brillé aux cerceaux en finale (17.150) et aux qualifications (18.150). Malheureusement, l’équipe est complètement passée à côté de son passage au ballons/cordes en obtenant la moins bonne note de la compétition (11,650) et une pénalité de 0,300 points. Elles dégringolent donc en 11ème position au concours général.
(Composition 5 cerceaux : Danaé Collard, Hélène Deconninck, Eloise Marchon, Iliona Prioux, Elisabeth Rachid
Composition 3 ballons + 2 cordes : Danaé Collard, Hélène Deconninck, Eloise Marchon, Elisabeth Rachid, Chloé Sivadier
)
En individuel, Axelle Jovenin (Pôle de Calais) se classe 21ème sur 52 participantes avec un beau cerceau couronné d’un 15.150 bien mérité !

Les italiennes à domicile remplissent leur contrat et décrochent l’or au général et à chaque finale avec des enchaînements et des difficultés au dessus des autres. Avec l’absence des bulgares, également favorites à la plus haute marche du podium, et sans grosses erreurs, la première place était assurée pour les Farfalle Azzurre.
Les biélorusses, médaillées d’argent au général, commettent trop d’imprécisions et de lâchés en finale pour espérer un podium.
Ce sont les russes qui s’accrochent à la 3ème place avec une seule médaille en finale : l’argent au combiné. C’est la Chine qui surprend un peu tout le monde et dont les résultats font débat puisqu’elles remportent le bronze au général et aux ballons/cordes et l’argent aux cerceaux. Attention aux prochaines échéances, elles risquent encore de beaucoup surprendre, notamment avec les qualifications olympiques qui arrivent dans quelques mois à peine.
Les israéliennes, quant à elles, s’emparent du bronze aux cerceaux. Malgré ce beau résultat, elles sont quelque peu en dents de scie depuis la reprise de la saison, il faudra voir par la suite au même titre que les azéries dont les résultats changent d’une compétition à l’autre…

Chez les individuelles, la russe Dina Averina, championne du Monde, fait la part belle à la compétition en décrochant l’or au concours général, au ballon et au ruban. Elle commet de grosses erreurs aux massues qui l’éloigne définitivement du podium. Au cerceau, elle se fait damer le pion à quelques points près, par sa jumelle Arina Averina qui décroche l’or en finale. 4ème des qualifications, elle s’empare également du bronze au ruban.

La bulgare Katrin Taseva, médaillée d’argent au général, prend l’argent au ruban ainsi que le bronze au cerceau et aux massues.

En troisième position du podium général, on retrouve l’israélienne Linoy Ashram qui s’empare de l’or aux massues et de l’argent au ballon.

Enfin, la jeune biélorusse Anastasia Salos, 7ème, profite des erreurs de ses rivales en finale pour récupérer le bronze au ballon au même titre que l’ukrainienne Vlada Nikolchenko, 13ème, qui s’arrache l’argent aux massues sur un style vraiment propre à l’école Deriugina.

Cette étape signait le grand retour de la bulgare Neviana Vladinova, absente pour blessure ces dernières semaines, mais la reprise était plutôt fébrile avec énormément d’erreurs sur ses passages. On est certain qu’elle va peaufiner tout ça rapidement, surtout quand on sait que les mondiaux se dérouleront à Sofia, chez elle. Mais pas de pression, surtout !

Résultats : cliquez-ici !

Crédit photos © Ulrich Faßbender

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Etape Coupe du Monde à Sofia (BUL), l’ensemble France se classe 12ème sur 18 équipes. Encore des erreurs sont à déplorer, notamment au niveau d’une série d’échanges, mais beaucoup de travail dans l’ensemble et de belles difficultés ont été réalisées. Toutes les meilleures équipes étaient présentes, ce qui est également une bonne mise en situation pour la suite. En tous cas, elles se donnent à fond et c’est déjà le plus important !

La Bulgarie s’impose à domicile avec de superbes compositions, nettement au dessus du lot depuis le début de la saison. Elle ne remportera pourtant que le bronze au combiné cordes/ballons. Talonnée de près par les japonaises, ces dernières, médaillées d’argent, surprennent par leurs compositions originales. Elles prennent encore l’argent aux cerceaux et s’emparent de l’or au combiné en finale. Elles sont prêtes à peaufiner chaque détail en vue de se qualifier dès le mois de septembre pour les Jeux de Tokyo et garantir sans joker, leur participation olympique chez elles.

Quant aux italiennes, elles commettent les mêmes erreurs que les françaises aux cerceaux sur les échanges et restent en 3ème position au général et aux cerceaux en finale et en 2ème position au combiné, toujours en finale.

Les ukrainiennes, très bien classées au Grand Prix de Thiais, ont reculé en 6ème position au concours général derrière les russes et les biélorusses. La Russie semblait être une équipe réserve sauf s’il s’agit d’une refonte complète de l’équipe, mais je ne pense pas…

© Anna Nedkova Photography – L’ensemble France, 12ème au concours général

En individuel, Axelle Jovenin (Pôle de Calais) se classe 29ème sur 56 participantes.

La russe Aleksandra Soldatova s’impose sur cette compétition au général malgré une erreur de trajectoire au cerceau qui lui fait changer de direction ses souplesses avant, ainsi qu’aux finales du cerceau et du ballon. Médaillée de bronze aux massues, elle ne termine que 4ème au ruban suite à une chute sur son premier lancé.
Elle devance sa coéquipière Ekaterina Selezneva qui prend la médaille d’argent au ballon, le bronze au ruban, la 5ème place aux massues et une malheureuse 7ème place au cerceau après un échappé couronné d’une sortie sur un rattrapé du pied.

Cette étape bulgare permettait également de retrouver l’israélienne Linoy Ashram, médaillée de bronze des derniers championnats du Monde de Pesaro 2017. 3ème au concours général, elle s’impose au ruban en finale et ne monte sur aucun autre podium. 4ème au ballon et aux massues, elle occupe une décevante 8ème place au cerceau, pourtant l’un de ses engins phare en raison de deux lâchés dont une sortie à cet enchaînement.

Devant son public, la bulgare Katrin Taseva, 4ème, prend une belle revanche en finale en allant s’emparer de l’or aux massues, de l’argent au cerceau et au ruban et du bronze au ballon, médailles largement méritées tant pour sa fabuleuse exécution que pour l’émotion qu’elle transmet.
Sa coéquipière Boryana Kaleyn, 6ème après pas mal d’imprécisions, décroche le bronze au cerceau et se classe seulement 5ème au ballon.

Les erreurs des unes font le bonheur des autres, comme pour l’ukrainienne Vlada Nikolchenko, 7ème qui décroche in extremis l’argent aux massues !

Résultats : cliquez-ici !

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail
  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Prochainement

Où pratiquer la GR ?

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Communauté