36 compétitrices pré-sélectionnées minutieusement cette année ont eu l’immense chance de participer à cette 3ème édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été à Buenos Aires en Argentine. On aurait souhaité bien entendu la retrouver en finale, mais on ne peut être qu’heureux pour la 13ème place de Célia Joseph-Noël (photo ci-contre © Getty Images South America), entraînée par Iryna Nekhoroshkova au Pôle d’Evry. La championne de France junior n’a pas démérité depuis qu’elle avait remporté sa qualification olympique au Grand Prix de Moscou en février dernier. Le maître de mot était de se faire plaisir et elle a su tout donner au public argentin sans aucun regret avec tout le pep’s qu’on lui connaît.

Pas d’ensembles cette fois pour cette olympiade mais une belle brochette d’individuelles menée par l’incontournable et très gracieuse Daria Trubnikova qui offre le 3ème titre olympique junior à la Russie. Malgré un grand déplacement sur un rattrapé au cerceau et un léger échappé au ballon, elle devance aisément de plus de 3 points ses rivales à la moitié de la compétition. Seules 8 gymnastes se sont affrontées hier soir pour la grande finale du concours multiple et il y a pourtant eu de belles surprises.

Ce n’était pas gagné non plus pour les deux places restantes du podium et c’est avec une grande confiance (pour passer derrière la russe) que l’ukrainienne Khrystyna Pohranychna décroche l’argent après des passages très énergiques. Elle aussi s’est faite peur au ballon, l’enchaînement le plus redouté hier pour ces jeunes gymnastes, en ratant son rattrapé en aveugle entre les chevilles mais heureusement, elle a réussi à assurer cette seconde place.

Et c’est justement la transalpine Talisa Torretti, pressentie pour cette médaille d’argent, qui commet l’irréparable sur ses deux derniers enchaînements, un échappé aux massues sur un rattrapé et un lâché au ruban. Elle s’est relâchée au moment crucial comme cela arrive souvent mais elle se rattrape tout de même avec le bronze et offre la toute première médaille olympique individuelle à l’Italie qui jusqu’à maintenant avait connu l’argent et le bronze en ensemble, respectivement en 2004 à Athènes (GRE) et en 2012 à Londres (GBR).

On retrouve tout logiquement la biélorusse Anna Kamenschikova en 4ème position avec de beaux enchaînements mais encore trop d’imprécisions pour espérer le podium. Elle devance la bulgare Tatyana Volozhanina, 5ème, qui aurait pu lui damer le pion si elle n’avait pas raté son rattrapé au ballon en souplesse dans le dos.
Yulia Vodopyanova, bien qu’elle soit probablement d’origine russe, permet à l’Arménie de s’illustrer pour la première fois dans une finale olympique de gymnastique rythmique et prend la 6ème place devant l’israélienne Valeriia Sotskova, 7ème et la japonaise Aino Yamada, 8ème qui ponctuent cette compétition.

Les prochains J.O.J auront lieu au Sénégal en 2022 !

Tous les résultats : cliquez-ici !
Pour retrouver les podiums olympiques de GR, ça se passe ici !

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Prochainement

Où pratiquer la GR ?

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Communauté