La grande finale du concours individuel a eu lieu hier à Sofia (BUL) avec beaucoup de suspense et une belle 18ème place pour Kseniya Moustafaeva (photo ci-contre © Thomas Shreyer FFG) qui réussit sa meilleure performance de la journée au ruban, son dernier engin. Un échappé sur une souplesse arrière au ballon la fait reculer au classement mais on peut dire qu’elle signe dignement son retour sur la scène internationale pour le plus grand plaisir de tous.

En toute logique, la russe Dina Averina remporte son second titre mondial après un parcours quasi sans faute puisqu’il faut bien noter son lâcher au ruban, son dernier passage de la journée mais elle est définitivement au dessus du lot.
Aleksandra Soldatova, n°2 russe des qualifications, aura connu un enchaînement plutôt difficile au ruban, son premier passage, où la voit littéralement souffrir de ses blessures au genou et à la cheville. Mais pour ce qui est de la suite de la compétition, elle se ressaisit parfaitement et obtient le meilleure score au cerceau. Déçue de ne pas décrocher l’argent, elle se contentera du bronze. Médaillée d’argent au ballon et de bronze au cerceau, elle s’emparait de l’or par équipe et au ruban jeudi soir. Elle se voit également décerner le Prix de l’Elégance par Longines.

L’israélienne Linoy Ashram devient vice-championne du monde et remonte ainsi d’un cran suite à sa médaille de bronze de l’année dernière aux mondiaux de Pesaro. C’est un sans faute qui lui donne du baume au coeur sachant que les qualifications avaient été un peu plus difficiles (8ème). Il sait de sa seconde médaille d’argent de la semaine après celle du cerceau en finale.

L’ukrainienne Vlada Nikolchenko se hisse à la 4ème place du top 5 devant la biélorusse Ekaterina Galkina, 5ème et la bulgare Katrin Taseva qui n’ont pas démérité mais qui ont commis des erreurs et des hésitations dont une lourde chute pour Galkina pour rattraper la mauvaise trajectoire de son cerceau. Elle reste tout de même l’une de mes favorites pour son style et son incroyable grâce.

Mais je dois dire que mon gros coup de coeur revient aux italiennes qui conservent leurs deux places dans le top 10 et notamment à Milena Baldassarri, 7ème, qui ne m’avait pourtant pas autant faite vibrer l’année dernière. Pour moi, c’est un sans faute en terme de tenue, de grâce, de chorégraphie, d’originalité, de technique et même de choix musical. Entraînée par l’ancienne olympienne Julietta Cantaluppi, elle est vraiment ma hit girl de ce nouveau cycle. Elle a de même remporté l’argent au ruban et le bronze par équipe aux côtés d’Alexandra Agiurgiuculese, médaillée de bronze au ballon mardi soir.

Pour ce qui est des outsiders, contente de retrouver la Slovénie au plus haut niveau avec l’entrée dans le top 24 de Ekaterina Vedeneeva, 13ème, et la résistance de l’autrichienne Nicol Ruprecht, certainement la plus mature de la compétition qui se classe 20ème à l’issue de la compétition.

Maintenant place aux ensembles dans moins d’une heure et plein de pensées positives pour notre Team Soleil cachée par Samira Benamrane qui passe dans le premier groupe !!! Gamba les filles !

Résultats : CII Concours multiple individuel

Ultime passage au ruban pour Dina Averina qui remporte son second titre mondial © Oleg Naumov

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Prochainement

Où pratiquer la GR ?

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Communauté