Après quatre jours intenses de compétition, Kseniya Moustafaeva (photo ci-contre © Thomas Shreyer FFG) se qualifie en 23ème position pour la finale individuelle de demain après deux bons passages revus un peu à la baisse en difficulté. Les trois meilleures notes sont prises en compte pour la qualification au concours multiple. Comme précisé précédemment, la tricolore quintuple championne de France (2013-2017) et finaliste olympique à Rio (BRA), s’est blessée par deux fois au ménisque et a été forcée de s’absenter pendant un an pour sa rééducation. Après seulement un tournoi deux semaines avant les championnats du Monde de Sofia (BUL), la jeune représentante du SM Bourges a du mérite et revient au plus haut niveau.

Les russes remportent le titre par équipe devant les bulgares et les italiennes. Dina Averina, championne du monde actuelle, décroche sa 3ème médaille d’or de la semaine, à la finale des massues, malgré une chute. Sa soeur Arina commet la même erreur et remportera, quant à elle, le bronze à cet engin. La journée aura été bien difficile pour cette dernière qui a vécu l’incroyable lors des qualifications au ruban. En effet, elle débute son enchaînement avec un noeud qu’elle tarde à défaire, elle décide alors de continuer avec l’engin de remplacement mais celui-ci se casse en plein lancé, ce qui l’oblige à aller chercher le second ruban de rechange… Couronnée d’un 13.8, elle s’éloigne de la qualification puisque son total points reste inférieur à Aleksandra Soldatova qui se classe en 2ème position. Mais rien n’est encore joué car même si elle décroche l’or au ruban, son entraîneur Irina Viner n’est pas pour autant convaincue de la qualité de son travail sur cette finale. Il est vrai que les russes partent avec un tel niveau de difficulté que les erreurs d’exécution ne les éloigne pas forcément des podiums, comme on a pu le voir avec les jumelles Averina. Sur son passage, Soldatova est en effet fébrile sur ses appuis surtout lors des souplesses (à noter qu’elle a quand même quatre bandages à une jambe, cheville comprise) et rate à un moment sa prise de ruban avec son pied, ce qui modifie légèrement son enchaînement. De ce fait, rien n’est encore joué pour la sélection de la grande finale de demain puisque les places ne sont pas nominatives, c’est le pays représenté qui se qualifie. Qui d’Arina Averina, championne d’Europe en titre et d’Alexandra Soldatova, qui rêve de son premier concours multiple, participera au concours individuel ultime aux côtés de Dina ? Plus que quelques heures pour découvrir les start lists !!!

Capture d’écran – Quand l’irréparable se produit (sans mauvais jeu de mot) pour Arina Averina…

Pour ce qui est du reste de la compétition, la biélorusse Ekaterina Galkina, 13ème des qualifications et 8èmes aux massues, s’empare de l’argent en finale de cette spécialité après un incroyable passage. Elle mérite dignement d’être récompensée de cette médaille. Au même titre que l’italienne Milena Baldassarri, 6ème, qui décroche aussi l’argent mais au ruban cette fois. Quelle joie pour l’Italie après une médaille de bronze inespérée par équipe et celle de bronze, également, d’Alexandra Agiurgiuculese au ballon mardi soir. On ne pouvait que ressentir la joie et l’intense émotion de Milena et de son entraîneur en larmes, qui n’est autre que Julietta Cantaluppi, olympienne aux Jeux Olympiques de Londres (GBR) en 2012. Une chose est sure les individuelles transalpines n’ont plus à jalouser la réussite de leur ensemble, elles savent tout aussi bien briller dans les deux disciplines !

Quant à l’israélienne Linoy Ashram, 8ème, elle décroche le bronze au ruban après sa médaille d’argent au cerceau de mardi. Elle fera tout pour remonter son classement demain sachant qu’elle était médaillée de bronze, il y a tout juste un an, aux mondiaux de Pesaro (ITA) derrière les jumelles russes. Que de suspense !

Nations qualifiées pour le concours multiple CII des 24 meilleures gymnastes individuelles :
x 2 gymnastes : RUS – UKR – BUL – ITA – ISR – USA – BLR – JPN
X 1 gymnaste : GRE – SLO – GEO – UZB – AZE – FRA – KAZ – AUT

Résultats :
CI Qualifications
CIII Finale massues
CIII Finale ruban
Concours par équipe

© Oleg Naumov – Podium par équipe avec de gauche à droite : les bulgares Boryana Kaleyn, Katrin Taseva, Neviana Vladinova, les russes Aleksandra Soldatova, Arina Averina, Dina Averina et les italiennes Milena Baldassarri, Alexandra Agiurgiuculese et Alessia Russo.

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Prochainement

Où pratiquer la GR ?

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Communauté