Dernier tournoi Coupe du Monde avec l’étape World Challenge Cup de Kazan en Russie, l’équipe de France y était très attendue avec la participation de l’ensemble France et le grand retour à la compétition de Kseniya Moustafaeva en individuel.

Après une préparation minutieuse, les filles de la #teamsoleil encadrées par Samira Benamrane vont encore profiter de la quinzaine à venir pour peaufiner leurs enchaînements car rien n’est encore acquis. Pour cause les championnats du Monde débutent le 10 septembre avec la première phase des qualifications olympiques pour les ensembles. A Kazan, l’équipe était composée de Danaé Collard, Hélène Deconninck, Eloïse Marchon, Iliona Prioux, Astrid Rabette et Elisabeth Rachid. Si l’enchaînement aux cerceaux leur permet de se qualifier en finale avec une belle assurance couronnée d’un 20.05, c’est la catastrophe au combiné cordes ballons, ce qui les fait redescendre à la 16ème place. Si le moral est forcément malmené, on ressent sa baisse le lendemain pour la finale où les filles semblent plus fébriles et ratent leur ultime rattrapé bloqué au sol, heureusement sans sortie. Elles finissent 8èmes. On compte sur elles pour donner le meilleur d’elles mêmes à Sofia et briller de mille feux ! On y croit, on est tous derrière vous ! Gamba Team Soleil !!!

Quant à Kseniya Moustafaeva (photo ci-contre © Oleg Naumov), quintuple championne de France (2012-2017), on est très heureux de la retrouver en pleine forme après sa blessure au genou et l’opération qui s’en est suivie. 20ème après de gros cafouillages au ruban, il lui reste encore beaucoup de travail mais on sent que sa fougue est toujours présente au rendez-vous et que le reste devrait suivre ! Vous avez été nombreux à réagir à sa musique au ballon qui n’était visiblement pas au goût de tout le monde. Voyons ce qu’elle a encore à revendre puisqu’en même temps, il s’agit de la reprise alors laissons-lui le bénéfice du doute avant de recharger sa composition ! Finaliste à Rio (BRA), la tricolore espère bien renouveler son expérience aux Jeux de Tokyo, elle reprend ainsi le flambeau de la GR individuelle française après l’annonce d’Axelle Jovenin, championne de France 2018, de mettre un terme à sa carrière de haut niveau.

Toujours chez les individuelles, la compétition à Kazan a été menée de front par les représentantes russes. Alexandra Soldatova a parfaitement mérité sa première place au concours général en damant le pion à Dina Averina, championne du Monde en titre, mais cette dernière lui ravit l’or aux quatre finales le lendemain. En effet, Soldatova commet une sortie sur un rattrapé en souplesse au cerceau et de gros déséquilibres aux massues sur un renversement arrière et un pivot renversement, sans compter quelques imprécisions au ballon et au ruban. 8ème au cerceau, elle se pare néanmoins du bronze aux trois autres engins.

L’israélienne Linoy Ashram, également habituée des podiums, prend le bronze au général et décroche l’argent aux quatre finales.

Suite aux erreurs de la russe, ce sera finalement la bulgare Boryana Kaleyn, 4ème, qui complètera le podium au cerceau en montant sur la 3ème marche.

En ensemble, l’Italie et la Russie sont au coude à coude tout le weekend, à l’image des autres tournois de l’année. Les Farfalle remportent l’or au concours général mais devront se contenter du bronze aux cerceaux en finale et de l’argent au combiné.

Les russes qui étaient 2èmes s’emparent de l’or à chaque finale alors que les bulgares, 3èmes, décrochent l’argent aux cerceaux et que les japonaises, 5èmes, prennent le bronze aux ballons/cordes.

© Samira Benamrane – L’ensemble France à Kazan après leur qualifications aux cerceaux

Résultats complets : cliquez-ici !

A savoir que le podium des championnats du Monde de Sofia 2018 représentera les 3 premiers ensembles qualifiés aux Jeux Olympiques. Les 11 places restantes, plus les 26 quotas individuels se joueront aux mondiaux de l’année suivante à Bakou en 2019, aux étapes Coupe du Monde et aux championnats continentaux ! Heureusement, pour nous françaises, il reste encore plusieurs mois pour obtenir le précieux sésame mais il ne faudra pas se relâcher.

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Prochainement

Où pratiquer la GR ?

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Communauté