Préparation pour les championnats du Monde

Comme vous le savez sûrement, chaque année à la fin de l’été, se déroulent les championnats du monde de gymnastique rythmique. Si certaines années, il n’y a pas d’enjeu particulier, hormis de bien se positionner sur le plan international, c’est une bonne façon de se préparer et de se tester avant les éditions qualificatives qui précédent habituellement les années olympiques. Sauf que le système qualificatif a désormais changé et les ensembles devront remporter leur place dès le mois de septembre pour espérer participer aux Olympiades de Tokyo (JPN) en 2020 !

Les championnats du monde ont été créés en 1963 par la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG). Après Pesaro (ITA) en 2017 c’est à Sofia en Bulgarie que les gymnastes (individuelles et ensembles) disputeront la compétition du 10 au 16 septembre 2018. Les Françaises participeront d’ailleurs à l’étape Coupe du Monde de Kazan (RUS) du 24 au 26 août 2018 pour régler les derniers détails.

© Anne-Laure T. Photographe

Une compétition de ce niveau demande une détermination et une préparation particulière !

Tout au long de l’année l’ensemble France participe à des tournois « world cup », comme celui de Guadalajara, des étapes Grand Prix comme les Internationaux de Thiais ou des tournois plus modestes comme la Strass Cup à Strasbourg et ainsi se remmettent sans cesse en question. En fonction des exigences, les gymnastes et leur staff préparent et travaillent de nouveaux enchaînements. Mais les deux mois qui précèdent un championnat du monde sont particulièrement intensifs.

A la fin du mois de juillet les gymnastes de l’ensemble France ont participé à un stage de perfectionnement à Calais, du 16 au 28 juillet. Rappelons que le pôle d’entraînement est considéré comme l’un des meilleurs en France en matiere de gymnastique rythmique. Nos sept gymnastes (Danaé Collard, Hélène Deconninck, Eloïse Marchon, Chloé Sivadier, Elisabeth Rachid, Iliona Prioux et Astrid Rabette) etaient alors accompagnées de leur entraîneure Samira Benmarane, de la directrice du Haut Niveau GR Géraldine Miche, de leur professeur de danse Gregory Milan, ainsi que de leur kinésithérapeute Martin Vanderkam. Elles ont également été encadrées à Calais par l’incontournable entraîneure russe Natalia Dmitrova, pointilleuse et soucieuse du détail. Les filles la suivent d’ailleurs en stage à l’INSEP plusieurs fois au cours de la saison. Elle donne ainsi aux gymnastes l’occasion de perfectionner leurs enchaînements aux 5 cerceaux et au combiné cordes, ballons.

Sur le plan physique les entraînements deviennent plus intenses comme le témoigne Samantha Ay, ancienne gymnaste en équipe de France : « Les entraînements sont plus longs dans le sens où le programme d’entraînement s’alourdit ! L’objectif était de faire 5 à 10 complets sans faute. Donc plus difficile sur le plan physique. La pression est plus importante, précise-t-elle. »
Pression mentale et fatigue physique accompagnent chaque jour un peu plus les gymnastes lors de cette phase. Outre leurs compétences tant gymniques que mentales, leur détermination est très importante lors de ces deux derniers mois !

On leur souhaite donc beaucoup de force et surtout de la réussite pour leurs compétitions à venir avec, on espère, une qualification à la clé !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Je m’appelle Manon et tiens le compte fan du nouvel ensemble France @frenchteamrg, je pratique également la gymnastique rhythmique depuis quelques années !

En septembre 2017, j’ai eu la chance d’assister aux championnats du monde de Pesaro en Italie, une superbe expérience !

Retrouvez des infos et des photos coup de coeur de l’équipe de France sur mon compte Instagram !

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Prochainement

Où pratiquer la GR ?

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Communauté