Le tournoi World Cup Challenge de Guadalajara (ESP) était une étape particulière puisque c’est dans cette même salle que se joueront les championnats d’Europe dans trois semaines. Si, stratégiquement parlant, toutes les gymnastes n’étaient pas présentes, cela a permis à certaines et notamment à nos françaises de prendre leurs marques !

Axelle Jovenin est d’ailleurs particulièrement confiante puisqu’elle signe une superbe 12ème place sur une cinquantaine de participantes et une finale au ballon en prime (8ème). Le passage des qualifications s’est nettement mieux passé qu’en finale mais ses résultats sont de très bonne augure pour la suite.

Quant à l’ensemble France, elles quittent l’Espagne après une compétition en demi-teinte. Très attendues aux cerceaux, elles passent à côté de leur passage mais se relèvent le lendemain au combiné cordes ballons en se hissant à la 13ème place du concours général. L’objectif sera bien entendu de réussir le sans chute aux deux passages dans trois semaines. On croise les doigts et on tombe sur elles !

Grosse pensée à la roumaine Ana Luiza Filiorianu qui s’est blessée gravement au genou pendant son passage au ballon en plein milieu d’un pivot renversement. Elle souhaite revenir à la compétition mais prendra tout le temps nécessaire pour être complètement rétablie. Olympienne aux Jeux de Rio (BRA) et médaillée de bronze aux J.O.J. de Singapour, c’est une gymnaste que j’affectionne particulièrement et que j’espère vivement revoir sur les praticables si possible !

En individuel, l’israélienne Linoy Ashram continue son ascension malgré l’absence de la championne du Monde Dina Averina. La médaillée de bronze des derniers championnats du Monde prend le lead au général à 0,05 points de la russe Aleksandra Soldatova. Elle décroche une seconde victoire en finale, au ballon et deux médailles d’argent au cerceau et au ruban. Elle doit par contre se contenter d’une 6ème place en finale des massues suite à des imprécisions sur ses rattrapés et un lâché tout bête sur une liaison.

© Tournoi de Guadalajara – Axelle Jovenin (FRA)

La russe Aleksandra Soldatova reste donc en seconde position lors des qualifications. Elle décroche pourtant l’or au ruban et l’argent aux massues en finale mais elle recule au cerceau suite à de grosses hésitations et un important déséquilibre sur un pivot renversement et termine 6ème. Au ballon, guère mieux avec une 7ème place due à un autre déséquilibre sur un pivot en I et un échappé sur le rattrapé suivant bloqué dans le dos en souplesse.
Sa coéquipière Arina Averina, vice championne du monde 2017, prend le bronze des qualifications avec une sortie au ballon suite au raté de son rattrapé roulade. Elle s’empare de l’or au cerceau et aux massues et du bronze au ruban.

4ème et en très nette progression depuis le retour de blessure de sa coéquipière Alexandra Agiurgiuculese (présente elle aussi sur ce tournoi), l’italienne Milena Baldassarri prouve de nouveau au petit monde de la GR que l’Italie n’est pas seulement forte qu’en ensemble. Elle décroche d’ailleurs l’argent au ballon et le bronze aux massues.

Plus timide, Anastasia Salos (BLR), 6ème, et Nikol Zelikman (ISR), 11ème, prennent respectivement le bronze au cerceau et au ballon.

En ensemble, les bulgares et les italiennes se talonnent de près. Les premières s’emparent de l’or au concours général et au combiné alors que les secondes sont sacrées aux cinq cerceaux et médaillées d’argent au général et au combiné.

Les russes sont 3èmes et passent complètement à côté de leurs finales permettant aux biélorusses, 4èmes, et aux azéries, 5èmes de récupérer le bronze respectivement à la finale des cerceaux et à celle des ballons/rubans.

Résultats : cliquez-ici !

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Prochainement

Où pratiquer la GR ?

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Communauté