Les 31èmes championnats du monde de gymnastique rythmique sont maintenant clôturés après une semaine forte en émotion. Jacques Rey, Président de la Fédération Française de Gymnastique a remis le drapeau de la Fédération Internationale de Gymnastique à son Président, Pr. Bruno Grandi. Ce dernier l’a ensuite déposé dans les mains de l’ukrainienne Irina Deriuguina qui sera en charge du Comité Local d’Organisation des 32èmes mondiaux qui auront lieu à Kiev en 2013.

Je tiens tout d’abord à remercier les Fédérations Française et Internationale de Gymnastique pour m’avoir invitée à couvrir l’évènement. Cette semaine aura été intense en émotion et en fatigue car il n’est pas simple de retranscrire une compétition de cette ampleur en seulement une à deux minutes par passage mais ce fut, là encore, une très belle expérience.
Merci aux athlètes et à l’ensemble des délégations, sans qui ce mondial ne serait rien, pour le superbe travail réalisé et pour cet incroyable partage des moments de joie comme de déception. Continuez à nous faire rêver !
Je remercie le Comité d’Organisation Local ainsi que tous les bénévoles et acteurs de ce mondial de leur chaleureux accueil et de leur patience à toute épreuve.
Je salue affectueusement mes collègues du Centre de Presse, photographes et journalistes, qui prennent un réel plaisir à partager leur passion pour le sport et la gymnastique. C’est toujours de belles rencontres et de fortes retrouvailles !
Un grand merci à Alexandra pour avoir accepté de donner ses impressions en direct sur les derniers jours de compétition. Merci pour ta gentillesse et ton dévouement ! => Lire sa rétrospective des mondiaux sur son blog ici !
Merci à tous les supporters, au public et à tous les fans pour votre engouement et votre joie de vivre.
Enfin, je réserve un immense merci aux internautes et aux fidèles lecteurs de ce blog qui avez fait exploser le compteur de visites toute la semaine. Merci pour vos messages et vos encouragements qui me poussent toujours à continuer !

Positivement, ce week-end était de la pure folie. De superbes performances à voir, de l’originalité, un super retour des bulgares, une équipe de France au top avec Delphine Ledoux qui a son billet pour Londres, que du bonheur ! Une ambiance hallucinante, tellement de solidarité entre les pays (malgré les ratés de chacune, le public était toujours là pour soutenir les unes et les autres !), une très belle salle, un gala de clôture de même très original, l’émotion aura été au rendez-vous tout au long de ce championnat. Voir qu’autant de personnes peuvent se rassembler pour une même chose et faire preuve d’autant d’enthousiasme envers nos gymnastes, c’est vraiment beau… Je pense à Delphine qui est sortie en larmes de son enchaînement au cerceau, tellement le public criait de joie et de soutien pour elle, un énorme moment d’émotion !
Quant au pack supporter proposé par la FFGym que nous avions choisi, je suis globalement ravie même si je m’attendais à être mieux placée et à pouvoir rencontrer les Rubizz pour une séance d’autographes.
Tout cela ne m’a pas empêché de profiter à fond de ce week-end formidable et exceptionnel et d’en avoir pris plein les yeux ! Jamais je n’aurais imaginé vivre de si bons moments en si peu de temps… C’est une expérience inoubliable que je renouvellerais dès que possible.
Maeva, supportrice.

Pour commencer, je tiens à dire que c’était une expérience inoubliable. Au cours de ces trois jours, nous étions hors du temps. Les prestations étaient toutes époustouflantes et magnifiques. L’ambiance quant à elle, était super. Le public était enthousiaste et respectueux. Chaque gymnaste et chaque équipe étaient accueillis sur le praticable par une pluie d’applaudissements ainsi qu’à la fin de leur passage. Cependant, il était également présent pour exprimer son mécontentement face à certaines notes attribuées aux individuelles et aux équipes. En effet, il m’est parfois apparu de gros écarts de notes non justifiées. J’ai donc été choquée, par moments, par le jugement.

Pour nous rendre à l’Arena, nous avons pris l’offre « pack supporter » proposée par la Fédération Française de Gymnastique. Les logements étaient très confortables, les navettes pratiques et les repas délicieux. Nous avons tout de même eu quelques déconvenues. La séance d’autographe prévue n’a jamais eu lieu, les sacs contenant les tap-taps, le maquillage et autres ne contenaient parfois pas assez d’accessoires pour chaque personne et nous aurions pu être mieux placées dans la salle…

Durant ces trois jours, j’ai pu découvrir ou redécouvrir certaines gymnastes. J’ai été très heureuse de voir les passages de Delphine Ledoux et de l’équipe de France, heureuse de voir la qualification aux Jeux Olympiques de cette première et la bonne place au classement de l’ensemble.
Il était à la fois étonnant et fantastique de voir toutes ces gymnastes en vrai, de voir les passages de celles-ci auparavant découverts sur internet (les transmissions sur les chaînes de télévision étant rares voir inexistantes en France). J’ai beaucoup aimé regarder ces filles de renommée internationale aux multiples médailles. Mon coup de coeur s’est porté sur la coréenne Yeon Jae Son, pétillante et dynamique, également bien classée puisqu’elle se rendra aux Jeux Olympiques en 2012.

Le flash mob, passé plusieurs fois par jour était tout simplement génial. Il était très émouvant de voir autant de personnes réunies pour supporter ces gymnastes et assister à ce spectacle magique, être à fond dans cet enchaînement ; de voir toute cette salle évoluer ensemble.
J’ai trouvé particulièrement bien le fait de laisser le public se rendre sur le praticable pour danser le flash mob avec les gymnastes à la fin du gala de clôture. Celui-ci résumait bien le niveau de grâce et d’agilité de ces mondiaux. Le discours prononcé par le Président de la Fédération Internationale de Gymnastique était très beau et clôturait bien cette semaine illustre pour le monde de la GR.
Clara, supportrice.

De haut en bas et de gauche à droite :
Concours par équipe : 1 – Russie – 2 – Bélarus – 3 – Ukraine
Finale cerceau : 1 – Evgenia Kanaeva (RUS) – 2 – Daria Kondakova (RUS) – 3 – Neta Rivkin (ISR)
Finale ballon : 1 – Evgenia Kanaeva (RUS) – 2 – Daria Kondakova (RUS) – 3 – Liubov Charkashyna (BLR)
Finales massues/ruban : 1 – Evgenia Kanaeva (RUS) – 2 – Daria Kondakova (RUS) – 3 – Silvia Miteva (BUL)
Concours multiple : 1 – Evgenia Kanaeva (RUS) – 2 – Daria Kondakova (RUS) – 3 – Aliya Garayeva (AZE)
Concours général des ensembles : 1 – Italie – 2 – Russie – 3 – Bulgarie
Les italiennes championnes du monde au général pour la 3ème fois consécutive
Les russes championnes du monde aux 5 ballons
Les bulgares championnes du monde aux 3 rubans / 2 cerceaux