Lumière surInna Zhukova

le 11 septembre 2011Commentaires fermés

Inna Zhukova est née le 6 septembre 1986 à Krasnodar dans le sud de la Russie. Elle commence à pratiquer la gymnastique rythmique à l’âge de 4 ans et la pratiquera assidûment pendant 11 ans avant d’intégrer le haut niveau. Ce n’est pas en Russie que la jeune fille fera carrière mais au célèbre club Dinamo de Minsk au Bélarus. Les championnats du Monde de Madrid en 2001 ne sont autres que la première compétition internationale à laquelle elle participe. Nouvelle venue sur la scène mondiale, la pression est considérable pour cette jeune gymnaste toute frêle et extrêmement fine qui représente la relève bélarusse après le retrait de ses aînées olympiennes Yulia Raskina et Evgenia Pavlina. Cependant, les dix ans de préparation intensive ont porté leurs fruits et prouvent la régularité d’Inna puisqu’elle se retrouve médaillée d’argent par équipe et remporte la 6ème place au concours général, à la corde, au cerceau et au ballon.
Entraînée par Irina Leparskaya et Natalia Shmakova, elle est propulsée dans le top 10 européen et mondial, même si elle paraît encore timide, le rythme rapide et les difficultés de ses enchaînements marquent le sceau de la persévérance bélarusse. Du haut de ses 1,70 mètre et 40 kilos, Inna réalise très vite de belles prouesses que beaucoup de gymnastes ne tentent pas. Elle est à l’image de ses sauts et de ses rattrapés d’extrême souplesse : innovante et faisant surtout preuve d’une étonnante maîtrise.
Aux championnats d’Europe de Grenade en 2002, sa régularité paye avec, cette fois, une 5ème place à la corde et au cerceau, une 6ème place au général et au ballon et une 7ème place aux massues.
En 2003, elle devient vice-championne d’Europe au ruban et médaillée de bronze au ballon aux Européens de Riesa. Quelques mois plus tard, à Budapest, Inna participe à ses 2èmes championnats du Monde pour lesquels elle remportera la 3ème place par équipe et au ballon. Elle terminera 4ème au concours général individuel.
Malgré son incroyable marge de progression, chaque cycle olympique réserve des surprises et les adversaires russes et ukrainiennes sont de taille. 5ème aux championnats d’Europe de Kiev en 2004, Zhukova, qualifiée sans surprise aux Jeux Olympiques d’Athènes, sait qu’elle vise le top 10 mais qu’un podium olympique est encore hors de portée. Finaliste olympique, elle se classera 7ème.
L’année suivante, ces résultats sont constants, elle termine 4ème à trois engins sur quatre aux Jeux Mondiaux de Duisburg, elle remporte le bronze en finale européenne de Moscou au ballon et au ruban et décroche également le bronze au ballon aux mondiaux de Baku.
Plus discrète et arrêtée quelques semaines pour blessure en 2006, on la retrouve plus qu’en forme aux championnats du Monde de Patras, qualificatifs pour les Jeux de Pékin. 2ème par équipe, 3ème à la corde et 4ème au général, Zhukova croit sereinement en une deuxième participation olympique.
4ème aux championnats d’Europe de Turin en 2008, Inna souffre de se retrouver si souvent au pied du podium. Pourtant, elle va connaître la plus belle consécration de sa jeune carrière : une médaille d’argent en finale des Jeux Olympiques de Pékin. Derrière l’intouchable russe Evgenia Kanaeva, Inna Zhukova est sacrée vice-championne olympique à 22 ans, réalisant le même exploit que Yulia Raskina aux Jeux de Sydney en 2000. Elle met un terme à sa carrière après ces Olympiades sur une note pleine d’émotion et de mérite.

Bookmark and Share

Les commentaires sont fermés pour cet article.

  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Pratique

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Presse / Interviews Communaut