Voici mon coup de coeur des Jeux Olympiques de Pékin, la très jolie Odette Richard. Née le 18 juillet 1988 à Johannesburg en Afrique du Sud, elle évolue au sein du club « Gold Reef » à Sandton, ville où elle effectue également ses études. Elle débute la discipline en 1993 et fait partie de l’équipe nationale de 1999 à 2008. Entraînée par la sud-africaine Maureen Van Roayen et la bulgare Sylvia Yosdariova, Odette devient l’espoir du continent africain. 30ème par équipe aux mondiaux de Budapest en 2003, année qui la fait réellement connaître, elle ne cesse depuis lors de progresser. Bien sûr ce n’est pas son palmarès international, ni sa 70ème place individuelle aux championnats du Monde de Patras en 2007, que l’on retient mais sa persévérance. C’est une athlète qui prenait réellement des risques et qui réalisait de belles difficultés au fur et à mesure qu’elle gagnait en maturité. En plus de cela, rien à reprocher au niveau esthétique, elle n’est pas sans rappeler l’israélienne Irina Risenzon pour son sans-faute dans le choix des tenues et des musiques, elles se ressemblent d’ailleurs au niveau de leur gabarit physique.
Médaillée d’or au ruban aux championnats africains en 2006, c’est logiquement qu’elle est alignée comme olympienne pour représenter l’Afrique deux ans plus tard aux Jeux de Pékin. Elle se classera 23ème à l’issue du concours général qualificatif.
Je ne trouve malheureusement pas beaucoup d’informations sur sa vie actuelle mais je tenais tout simplement à rendre hommage au parcours de cette jeune athlète de haut niveau, maintenant retraitée, à travers cette micro-bio.