Voici une gymnaste qui est chère à mon coeur car c’est grâce à elle que j’ai eu le déclic pour la gymnastique rythmique en visionnant une cassette des Internationaux de Paris-Bercy de 1995. Il s’agit de Larissa Lukyanenko, née le 7 août 1973 à Stoiba, petit village de la région de Krasnoyarsk en Russie. Mais c’est au Bélarus que Larissa va construire sa carrière au sein du Dynamo Club de Minsk. Entraînée par Galina Krilenko qui, avant elle, avait coaché Marina Lobatch, championne olympique à Séoul en 1988, Larissa commence la GR à l’âge de 7 ans en 1980.
C’est en 1991 au Tournoi de Schmiden qu’elle entre sur la scène internationale en terminant seconde au concours général et en remportant trois médailles d’or aux finales par engin.
En 1992, elle rate de peu le podium du concours général des championnats d’Europe de Stuttgart en se classant 4ème mais gagne pourtant l’or au cerceau et le bronze au ballon lors des finales. Aux championnats du Monde de Bruxelles la même année, Larissa monte sur la 3ème marche du podium et remporte la médaille d’or à la corde et au cerceau.
L’année suivante, en 1993, la jolie blonde aux yeux clairs est absente des championnats du Monde d’Alicante, forfait pour blessure grave de la cheville. Il lui faudra au moins un an pour se rétablir et revenir à la compétition. Mais elle ne se laisse pas oublier : 5 médailles d’or aux Masters de Berlin, championne en titre du tournoi de Corbeil-Essonnes, médaillée d’or aux massues et 5ème des championnats d’Europe de Thessalonik en 1994, la voilà fin prête pour les prochains mondiaux qui ont lieu à Paris où elle devient enfin vice-championne du Monde et renouvelle son titre au cerceau.
Mais peu à peu, Larissa est victime de blessures à répétitions et les juges finissent par moins croire en son potentiel, à tort puisque ses évolutions et sa précision ne déméritent pas. Elle est alors cantonnée à des 3èmes places et même recalée dans le top 10. Il ne reste plus qu’un an avant championnats du Monde de Vienne et les Jeux Olympiques d’Atlanta, auxquels Larissa souhaite participer plus que tout, arriveront vite. 4ème aux Européens d’Asker, elle remporte l’argent par équipe et au ruban et le bronze à la corde. Aux derniers championnats du Monde de sa carrière, à Budapest, elle est sacrée championne du Monde à la corde et vice-championne du Monde au ballon.
A 23 ans, Larissa fait partie des gymnastes les plus expérimentées avec la bulgare Maria Petrova à participer aux Jeux. Finaliste olympique, elle termine sa carrière sur une belle 7ème place juste derrière notre française Eva Serrano.
Larissa Lukyanenko est à l’origine de l’évolution de la gymnastique bélarusse et l’ambassadrice d’une nouveau style très audacieux, voire même un peu espiègle. Avec des choix de musique et de chorégraphie contemporaines avec des notes qui tombent pile à chaque mouvement, on entre dans la sphère des 3 « T » (Tonicité, Technicité et Théâtralité) propre aux gymnastes de Minsk à la ligne athlétique et à la technique irréprochable à l’engin. Souvenez-vous de celles qui ont adopté ce style : Olena Ossiadovskaya, Yulia Raskina, Liubov Charkashyna, Valeria Vatkina, Evgenia Pavlina, Valeria Kurylskaya…
Après sa carrière, Larissa a pris en main l’entraînement des juniors de Dynamo en collaboration avec Tatiana Ogryzko, 9ème à Atlanta. Melitina Staniouta, actuellement représentante du Bélarus au plus haut niveau, est une de ses jeunes recrues.

Voir les vidéos de sa carrière : cliquez-ici