Rétro du moment...

A l’occasion de la Happy Cup qui avait lieu le weekend dernier à Ghent (BEL), plus de 50 gymnastes par catégorie ont participé aux 20 ans du tournoi. Les juniors et espoirs françaises ont testé leurs enchainements et leurs nouvelles compositions devant un jury FIG exigeant.
Cette compétition de préparation a permis à un mois de la revue d’effectif Elite de faire un bilan intermédiaire et de repartir avec les ajustements et le travail à réaliser pour optimiser les enchainements.
Clélia Joseph-Noël et Manelle Inaho du pôle d’Evry ont intégré chacune une finale, aux massues pour la primière et au ruban pour la seconde…
Les résultats sont prometteurs ! Cliquez-ici pour les consulter !

Je remercie vivement le Pôle de Montpellier pour ce bref compte rendu, étant donné que je n’avais pas pu suivre le livestream de la compétition, et pour cette chouette photo des gymnastes tricolores réunies ensemble à l’issue du tournoi. Gamba les filles !

De gauche à droite : Maelle Millet, Katrin Tsoneva, Mélyana Fradj, Alina Bogdanova, Célia Joseph-Noel, Justine Lavit, Ilona Alvaro, Stella Pikhulya, Lily Ramonatxo, Sonia Ustymova, Manelle Inaho et Ambre Razat.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Pour ce dernier Grand Prix de la saison qui se déroulait à Brno (CZE), la russe Yulia Bravikova truste tous les podiums et remporte les cinq médailles d’or mises en jeu. Elle est suivie de près par sa coéquipière Polika Khonina, médaillée d’argent au général ainsi qu’aux finales du cerceau, du ballon et des massues. Elle se contentera du bronze au ruban.

Un peu fébrile, la biélorusse Yulia Evchik, médaillée de bronze, décroche l’argent au ruban et le bronze aux massues. Elle ne peut espérer monter sur le podium aux deux autres engins suite à un gros déséquilibre au cerceau et une sortie au ballon sur un rattrapé roulade.

L’expérience finit toujours par payer, puisque l’italienne Alessia Russo, 5ème au général après un passage difficile au ruban, s’empare du bronze au cerceau et au ballon suite aux erreurs de la biélorusse.

Concernant la Tart Cup (juniors) qui se déroulait en parallèle, c’est la jeune biélorusse Yana Striga qui remporte la compétition devant la russe Daria Trubnikova et l’israélienne Valeria Sotskova. Cette dernière est d’ailleurs entraînée par Viktoria Filanovsky qui avait annoncé son retrait des praticables en mai dernier.

Résultats complets : cliquez-ici !

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Les championnats du Monde de Pesaro (ITA) viennent de s’achever avec les finales par spécialité pour les ensembles. Sacrées hier soir championnes du Monde au concours général, les russes réitèrent leur exploit au combiné cordes / ballons après un très bel enchaînement. Elles se font par contre damé le pion aux cerceaux par les italiennes, suite à des imprécisions et un lâché sur un échange, mais les ‘Farfalle’ ne pouvaient que remporter la victoire à cette spécialité avec leur interprétation sur le final du Lac des Cygnes de Tchaikovsky vraiment spectaculaire.

Les japonaises, médaillées de bronze hier, décrochent l’argent au combiné et le bronze aux cerceaux alors que les bulgares, vice championnes du Monde, se contenteront uniquement du bronze au combiné après leur 4ème place aux cerceaux.

Les biélorusses, fidèles à leur 5ème place de la veille, sont également 5èmes à chaque finale, très régulières.
L’Azerbaïdjan prend la 6ème place aux cerceaux et la 7ème place au combiné, la Chine est 7ème et 8ème et l’Ukraine, 8ème (erreur sur un rattrapé synchro) sur leur premier passage et 6ème aux ballons/cordes.

Résultats, ordres de passage et livescoring : cliquez-ici !

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Après les individuelles, place au concours général des ensembles à Pesaro (ITA) pour ce 4ème jour de compétition. L’ensemble France, composé de Danaé Collard (INSEP / Sucy-en-Brie), Hélène Deconninck (INSEP / Sucy-en-Brie), Eloïse Marchon (INSEP / GRS Paris Centre), Iliona Prioux (INSEP / GR Aix-en-Provence), Astrid Rabette (INSEP / Normandie Regroupement Gymnique) et Elisabeth Rachid (INSEP / Gym’Paris 15), réalise de très belles performances et s’inscrit en 9ème position sur 29 équipes malgré quelques imprécisions et des petites frayeurs. Pour un premier championnat du monde, les filles ont fait fort et peuvent être véritablement fières d’elles ainsi que leur entraîneur Samira Benamrane. Au pied de la finale au combiné (9ème), elles se classent 12èmes aux cerceaux suite à un petit lâché entre autres.

Nous avions un peu de stress, ce qui est normal avant toute compétition. Nous nous sommes dit que c’était une compétition comme les autres, seul l’intitulé de l’événement changeait. En début d’année, nous avions vraiment du mal à passer les deux exercices sans chute. Au fil des compétitions, nous nous sommes habituées à nos enchaînements jusqu’à réussir à Kazan (Rus), notre dernière sortie avant ces Championnats du monde, deux sans-chutes. Grâce à cela, nous avons passé un cap. Nous avons réitéré aux Championnats du monde : cela montre la réalité de notre travail. – Elisabeth Rachid / FFG

Les russes, championnes olympiques, conservent leur titre mondial après deux superbes enchaînements.
Elles devancent les bulgares et les japonaises aux originalités inégalables tandis que les italiennes sont un peu déçues en terminant 4èmes au pied du podium devant leur public. J’ai toujours autant de frissons devant leur prestation aux cinq cerceaux… elles sont d’ailleurs 2èmes derrière les russes à cette spécialité.

Les biélorusses se classent 5èmes après des imprécisions sur leurs rattrapés et des déplacements très justes à la limite de la sortie pour l’un d’entre eux mais leurs enchaînements sont toujours aussi rythmés et intéressants tout comme ceux des ukrainiennes, 6èmes, qui remontent un peu le moral depuis que l’Ukraine ne brille plus sur les podiums en individuel. Il faut pourtant noter que Viktoria Mazur et Olena Diachenko ont toutes deux matché dans le top 24, hier.

Les azéries aux chorégraphies époustouflantes sont 7èmes devant les chinoises, 8èmes. On ne les attendait pas forcément dans ce top 10. Il faut dire que toutes les équipes ont été renouvelées pour ce nouveau cycle olympique et qu’effectivement la donne peut changer très vite !

Toutes ces équipes, excepté la France, seront à retrouver en finale dès demain après-midi pour la dernière journée de ces mondiaux.

Résultats, ordres de passage et livescoring : cliquez-ici !

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail
  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Prochainement

Où pratiquer la GR ?

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Communauté