Rétro du moment...

C’est reparti pour une nouvelle saison avec le Grand Prix de Moscou et toujours la joie de découvrir les premiers nouveaux enchaînements dont ceux de nos tricolores. Malheureusement, la compétition aura été en demi-teinte pour nos deux engagées. Que des chutes à chaque engin pour Célia Joseph-Noël (Pôle d’Evry) et une double sortie au cerceau pour Valérie Romenski (Pôle d’Evry) sans compter celle aux massues. On les a connues plus sereines mais ce n’est que partie remise, il y a toujours beaucoup de pression en début de saison. 30ème et 32ème respectivement, on les retrouvera plus affûtées aux prochaines échéances et bien entendu plus en avant dans les classements. Quant aux enchaînements en eux-mêmes, j’ai eu un gros coup de coeur, notamment au cerceau pour Célia et au ruban pour Valérie !

Les françaises ne sont bien entendu pas les seules à s’être fait de grosses frayeurs. Même les russes qui trustent les podiums n’ont pas réalisé que des sans-faute mais le niveau de difficultés est un brin supérieur. Ceci explique cela. On retrouve donc Dina Averina, double championne du Monde en tête de classement devant sa jumelle Arina, championne d’Europe en titre, qui n’avait d’ailleurs pas l’air dans son assiette…
Dina décroche l’or au cerceau et au ballon avec de superbes passages. Elle se fait damer le pion aux massues (hésitations) par Aleksandra Soldatova, 3ème au concours général, et au ruban (noeud) par sa soeur, ne s’emparant que de l’argent. Arina remporte l’argent au cerceau alors qu’Ekaterina Selezneva décroche également l’argent, mais au ballon cette fois. Elle se classe 4ème au général. A noter que les championnes olympiques juniors, Daria Trubnikova (Buenos Aires 2018), 6ème, et Irina Annenkova (Nanjing 2014), 8ème, matchent dans la cour des seniors aux cotés de leurs aînées, ce qui complétait cette belle brochette de russes.

Avec l’absence de la n°1 biélorusse Ekaterina Galkina, Anastasiia Salos s’inscrit en 5ème position avec une belle technique malgré le manque de maturité. Il ne faut pas brûler les étapes, elle est effectivement toute jeune… sans compter des hésitations et des lâchés en finale, notamment quatre échappés, rien qu’au ballon. Néanmoins, elle s’empare du bronze au ruban en finale.

La bulgare Neviana Vladinova, 7ème, se contentera du bronze au ballon, largement mérité ! Elle n’a pas changé son enchaînement à cet engin et je crois bien qu’elle a eu raison, il est hautement très original et plus elle le maîtrise, plus je l’apprécie encore davantage. Quant à ses autres enchaînements, tout aussi brillants de féminité et de grâce, que de plaisir c’était de la retrouver sur le praticable !

Du côté de la Géorgie, Salome Pazhava, 10ème continue à imposer son propre style avec toujours autant de recherche. On a littéralement l’impression qu’elle vit ses enchaînements avec cette intensité qui lui est propre. Elle commet tout de même des erreurs mais arrive à se hisser sur la 3ème marche du podium à la finale des massues.
Quant à Kaho Minagawa, la japonaise s’inscrit en 11ème position et décroche le bronze au cerceau avec son éternelle grâce.

Du côté des ensembles, les russes prennent la tête du concours général suivies par trois autres équipes nationales dont Moscou et Saint Pétersbourg. En finale, bien que l’ensemble national matchait seul face aux internationales, les filles arrivent à perdre leurs moyens.
Aux deux passages elles se contenteront du bronze derrière les japonaises très méritantes, doublement médaillées d’or et les israéliennes, dont j’accroche moins au style, qui décrochent le doublé d’argent en finale.

Résultats complets : GP ensembles – GP indivs AA + finales / Compétition internationale senior / Compétition ensembles et indivis juniors

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Nous avons qualifié une Nat C 14-15 ans au championnat de France et ma responsable régionale m’a contactée pour savoir si j’étais intéressée pour juger en tant que juge club. Je comptais faire le déplacement pour encourager notre gymnaste donc j’ai évidemment dit oui. Je n’avais jamais jugé à un championnat de France, donc c’était l’occasion de tenter l’expérience.
À une semaine de la compétition, on a reçu la répartition des juges sur les catégories et nous nous sommes organisées avec les autres juges clubs du regroupement (Centre, Pays-de-Loire, Bretagne) pour savoir qui jugeait quelle catégorie. Cependant, on ne savait pas ce qu’on allait juger exactement (la Difficulté ou l’Exécution). Je m’attendais à recevoir un jury complet comme d’habitude. C’est ce qui me stressait le plus en fait, ce n’était pas forcément le fait de juger au championnat de France, mais plutôt de ne pas pouvoir m’organiser avant. J’ai des petites habitudes avant chaque compétition (je suis un peu une maniaque de l’organisation), donc là c’était assez perturbant de ne pas savoir à l’avance.
Arrive la réunion de juges du vendredi soir, je n’ai jamais vu autant de monde à une réunion, c’était un peu compliqué pour s’entendre. On y a appris que les juges clubs ne jugeraient que de l’Exécution, ce qui ne m’a pas trop rassurée puisque je n’aime pas l’Exécution. Disons que j’ai l’habitude de juger de l’artistique mais la technique très peu. Mais, de toute façon, je n’ai pas le choix, il va falloir se lancer.
J’ai donc jugé samedi toute la journée et sur la première rotation de dimanche matin. Finalement, la seule chose qui change de nos compétitions habituelles, c’est le fait de poser la note sur une tablette, sinon tout se passe de la même manière. J’étais forcément un peu nerveuse au début, parce que j’avais peur de ne pas tout voir, de me déconcentrer, mais finalement, la catégorie passe, les filles passent et tout se passe bien.
Ce qui est vraiment sympa, c’est de voir du haut niveau de compétition, on juge les meilleures gyms de France, qu’elles aient 10 ans ou plus de 18 ans, qu’elles soient en Fédéral ou en National. L’ambiance est vraiment bonne et ça donne envie d’y retourner.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Je m’appelle Samantha, j’ai 25 ans, je fais de la GR depuis environ 13 ans et je juge depuis 10 ans maintenant.

Je suis licenciée au club Attitudes situé dans l’agglomération orléanaise.

Retrouvez tous les résultats de Chambéry 2019 par catégorie sur le lien spécial de la FFG : cliquez-ici !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

La dernière étape Grand Prix se déroulait à Marbella (ESP) ce weekend et clôture ainsi la saison 2018.

L’ukrainienne Vlada Nikolchenko remporte le concours général ainsi que les finales des massues et du ruban. Elle décroche l’argent au ballon. Sa coéquipière Yanika Vartlaan s’empare, quant à elle, du bronze en finale du cerceau et du ruban.

La biélorusse Alina Garnasko médaillée d’argent au général remporte le bronze au ballon alors que les russes récupèrent les dernières médailles de la compétition. Ekaterina Selezneva, 3ème, se voit médaillée d’or au ballon et d’argent aux trois autres engins. Maria Sergeeva décroche l’or au cerceau tandis que Polina Khonina prend le bronze aux massues.

Résultats : cliquez-ici !

Vidéos : regardez-ici !

Photos © Irene Da Rocha

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

36 compétitrices pré-sélectionnées minutieusement cette année ont eu l’immense chance de participer à cette 3ème édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été à Buenos Aires en Argentine. On aurait souhaité bien entendu la retrouver en finale, mais on ne peut être qu’heureux pour la 13ème place de Célia Joseph-Noël (photo ci-contre © Getty Images South America), entraînée par Iryna Nekhoroshkova au Pôle d’Evry. La championne de France junior n’a pas démérité depuis qu’elle avait remporté sa qualification olympique au Grand Prix de Moscou en février dernier. Le maître de mot était de se faire plaisir et elle a su tout donner au public argentin sans aucun regret avec tout le pep’s qu’on lui connaît.

Pas d’ensembles cette fois pour cette olympiade mais une belle brochette d’individuelles menée par l’incontournable et très gracieuse Daria Trubnikova qui offre le 3ème titre olympique junior à la Russie. Malgré un grand déplacement sur un rattrapé au cerceau et un léger échappé au ballon, elle devance aisément de plus de 3 points ses rivales à la moitié de la compétition. Seules 8 gymnastes se sont affrontées hier soir pour la grande finale du concours multiple et il y a pourtant eu de belles surprises.

Ce n’était pas gagné non plus pour les deux places restantes du podium et c’est avec une grande confiance (pour passer derrière la russe) que l’ukrainienne Khrystyna Pohranychna décroche l’argent après des passages très énergiques. Elle aussi s’est faite peur au ballon, l’enchaînement le plus redouté hier pour ces jeunes gymnastes, en ratant son rattrapé en aveugle entre les chevilles mais heureusement, elle a réussi à assurer cette seconde place.

Et c’est justement la transalpine Talisa Torretti, pressentie pour cette médaille d’argent, qui commet l’irréparable sur ses deux derniers enchaînements, un échappé aux massues sur un rattrapé et un lâché au ruban. Elle s’est relâchée au moment crucial comme cela arrive souvent mais elle se rattrape tout de même avec le bronze et offre la toute première médaille olympique individuelle à l’Italie qui jusqu’à maintenant avait connu l’argent et le bronze en ensemble, respectivement en 2004 à Athènes (GRE) et en 2012 à Londres (GBR).

On retrouve tout logiquement la biélorusse Anna Kamenschikova en 4ème position avec de beaux enchaînements mais encore trop d’imprécisions pour espérer le podium. Elle devance la bulgare Tatyana Volozhanina, 5ème, qui aurait pu lui damer le pion si elle n’avait pas raté son rattrapé au ballon en souplesse dans le dos.
Yulia Vodopyanova, bien qu’elle soit probablement d’origine russe, permet à l’Arménie de s’illustrer pour la première fois dans une finale olympique de gymnastique rythmique et prend la 6ème place devant l’israélienne Valeriia Sotskova, 7ème et la japonaise Aino Yamada, 8ème qui ponctuent cette compétition.

Les prochains J.O.J auront lieu au Sénégal en 2022 !

Tous les résultats : cliquez-ici !
Pour retrouver les podiums olympiques de GR, ça se passe ici !

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail
  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Prochainement

Où pratiquer la GR ?

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Communauté