Rétro du moment...

Première étape Coupe du Monde de la saison, le tournoi de Pesaro se déroulait ce weekend avec la présence au complet de l’équipe de France. L’ensemble s’est illustré en 12ème position du concours général avec déjà plus de confiance en elles et une persévérance qui est de bon augure puisque les championnats du monde se dérouleront dans cette même salle au mois de septembre. On leur souhaite donc que cela leur porte chance.
En individuel, Kseniya Moustafaeva, quintuple championne de France, sera certainement la plus déçue puisqu’elle occupe la 16ème place des qualifications après un passage au ballon catastrophique. Elle n’intègre aucune finale après des 10èmes et 11èmes positions aux trois autres engins.
Quant à Axelle Jovenin, elle se maintient pour le moment dans ses résultats et se classe en 28ème position.

La russe Aleksandra Soldatova remporte la 1ère place au concours général et la médaille d’or au cerceau. Elle remporte l’argent au ballon et aux massues, et devra se contenter d’une 6ème place en finale des massues suite à une sortie (pied en dehors de la ligne sur un rattrapé) et à s’être reprise à deux fois sur un équilibre en plaçant la massue sur le pied qui finit tout de même par chuter.
Sa coéquipière Dina Averina est au coude à coude en remportant l’argent au général et en finale du cerceau. Elle décroche brillamment l’or aux trois autres engins.

La biélorusse Ekaterina Galkina, 3ème, s’empare de l’argent aux massues et du bronze au ballon. Elle ne monte pas sur le podium aux deux autres engins après des imprécisions et un très gros déséquilibre qui l’oblige pratiquement à chuter sur un rattrapé au cerceau.

Quant à l’américaine Laura Zeng, 11ème aux Jeux Olympiques de Rio (BRA), elle prend la 4ème place des qualifications et prend le bronze au cerceau et aux massues.

Si les bulgares remportent magnifiquement le concours général des ensembles devant les italiennes, elles ne réitéreront pas leur exploit en finale, en ne décrochant que l’argent aux cerceaux et en ne prenant que la 7ème place au combiné suite à des erreurs.

Les italiennes prennent donc leur revanche en finale devant un public bien évidement conquis et décrochent l’or aux deux passages.

L’Ukraine, 3ème, remporte le bronze au combiné derrière la Russie qui se remet de son passage catastrophique aux cerceaux de vendredi. Quant aux chinoises, elles s’emparent justement du bronze à cet engin.

Résultats complets : cliquez-ici !

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Quatrième étape de l’année, le Grand Prix de Marbella (ESP) s’est déroulé ce weekend en même temps que les championnats de France Elite. La russe Aleksandra Soldatova s’impose largement avec une grande technicité et rafle les cinq médailles d’or mises en jeu Elle s’est fait pourtant une frayeur en finale du ballon en commettant un gros déséquilibre sur sa promenade en début de programme.
Sa coéquipière Arina Averina, dont la soeur jumelle Dina a remporté avec brio le GP de Thiais la semaine dernière, elle s’empare de l’argent au général et du bronze au ballon et aux massues.
Toujours du côté russe, Yulia Bravikova s’empare du bronze au concours général et se qualifie à deux finales sur quatre. Elle décroche l’argent au cerceau et devra se contenter de la 8ème place au ruban après deux chutes d’engin et des imprécisions.

4ème au concours général, la bulgare Neviana Vladinova tire son épingle du jeu en finale en décrochant l’argent au ballon, aux massues et au ruban et le bronze au cerceau !
Du côté bulgare, j’ai un gros coup de coeur pour l’enchaînement au ballon de la jeune Katrin Taseva mais ce n’est que mon humble avis :).

Quant à la biélorusse Alina Garnasko, 9ème des qualifications, elle prend le bronze in extrémis au ruban suite aux erreurs de Bravikova principalement.

On n’obtient jamais de résultats sans effort. Je suis tellement reconnaissante du soutien que tout le monde m’apporte. Personne ne sait réellement à quel point la victoire est importante et nécessaire pour nous. C’est ce qui compte et ce n’est que le début ! – Aleksandra Soldatova

Résultats GP + Concours junior : cliquez-ici !

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Direction l’Alsace pour l’édition des championnats de France Elite qui se sont déroulés à Pfastatt ce weekend avec une 5ème victoire en sénior pour Kseniya Moustafaeva. Malgré des erreurs, une sortie au cerceau et même un ruban qui touche le plafond, il est logique de retrouver la finaliste des Jeux Olympiques de Rio (BRA) contenu son niveau technique. Elle remporte également les quatre finales par spécialité le lendemain.

Pour la médaille d’argent, on retrouve la représentante calaisienne Axelle Jovenin, toujours en progression constante et qui ne démérite pas. Egalement 2ème en finale des massues et du ruban, elle devra se contenter du bronze au cerceau et au ballon. Elle partage d’ailleurs le podium au ballon avec la bulgare Katrin Tsoneva qui s’entraîne au Pôle de Strasbourg.

Quant à la médaille de bronze, elle revient à l’ukrainienne Sofia Ustymova qui s’entraîne au Pôle de Montpellier ainsi qu’à Chloé Sivadier du Pôle d’Orléans pour le classement France.

La nantaise et représentante du Pôle de Calais, Valérie Romenski remporte aisément la victoire chez les juniors. Ce n’est pas une surprise au vu des résultats précédents. Elle devance sa coéquipière Hélène Karbanov (RUS) et Manelle Inaho du Pôle d’Evry pour la médaille d’argent.
Quant au bronze, la médaille revient à Mathilde Monnin du Pôle de Strasbourg, très applaudie, on se doute bien, par le public alsacien venu en force.

En finale, Valérie Romenski dame le pion à deux reprises à son aînée Axelle Jovenin en décrochant l’argent au cerceau et au ballon et s’empare du bronze aux massues.
Elle ne montera pas sur le podium au ruban. Ce sont Hélène Karbanov, Chloé Sivadier et Lozéa Vilarino (Pôle de Strasbourg), les deux dernières comptant pour le classement France à égalité, qui récupèrent le bronze à ce dernier engin.

Je suis soulagée que cela se termine d’aussi belle manière. Bien sûr je suis plus satisfaite de certains exercices que d’autres mais les médailles sont là et c’est ce qui compte. Je dois maintenant me reposer puis me préparer pour la Coupe du monde le week-end prochain à Pesaro, en Italie. – Kseniya Moustafaeva – FFG

En catégorie espoir, après quatre passages séparés en deux jours de compétition, le titre de championne de France est décerné à Athénais Klapczynski (Pôle de Strasbourg) devant Lily Ramonatxo (Pôle de Montpellier) et Natacha Mouton (Pôle d’evra).

Bravo à toutes les participantes pour cette belle compétition !

Résultats Concours général senior et junior : Cliquez-ici !
Résultat finales par engin et concours général des espoirs : Cliquez-ici !

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

La troisième étape du Circuit Grand Prix se déroulait ce weekend en France avec les incontournables Internationaux de Thiais. Kseniya Moustafaeva, 4ème au concours général après deux lâchés au ballon et encore quelques imprécisions, était déjà plus en forme que le weekend dernier à Kiev (UKR). Elle s’est d’ailleurs rattrapée en finale en décrochant le bronze au cerceau et au ruban. Elle ne se sera classée que 5ème aux massues après deux lâchés dont un sur son final.
La calaisienne Axelle Jovenin était également présente. 13ème au général, elle s’est qualifiée à la finale du ballon pour laquelle elle a terminé 5ème. Son rattrapé final en rebond sous les jambes bloqué entre les poignets est vraiment spectaculaire et elle le maîtrise à la perfection !
Toujours du côté de la France, l’ensemble réalisait sa première sortie en compétition avec une belle volonté de montrer le meilleur d’elles-mêmes. Il y a encore du travail bien évidemment au vu des sorties d’engins et des imprécisions, mais elles sont encore toutes jeunes et ont une importante marge de progression. 12ème des qualifications, on a également pu les retrouver en finale, 7èmes aux cerceaux et 8èmes au combiné ballons/cordes. L’équipe est actuellement composée de Camille Ay, Danaé Collard, Hélène Deconninck, Iliona Prioux (remplaçante au combiné), Astrid Rabette (remplaçante aux cerceaux) et Elisabeth Rachid.

En individuel, la russe Dina Averina se distingue particulièrement avec un sans-faute sur ses quatre passages, ce qui lui vaut logiquement la victoire au concours général. Elle s’empare également de l’or au cerceau, au ballon et aux massues et se contentera de l’argent au ruban après quelques emmêlements et une chute sur un rattrapé.
La victoire à cette finale revient à sa coéquipière Yulia Bravikova, médaillée de bronze des qualifications. Elle remporte l’argent au cerceau et aux massues et de nouveau le bronze au ballon.

La biélorusse Ekaterina Galkina, médaillée d’argent au général avec, néanmoins, un échappé sur un équilibre au ballon, se laisse déstabiliser en finale et ne montera sur aucun podium. Quant à sa coéquipière, Alina Garnasko, 5ème, elle décroche le bronze aux massues.

Quant à l’ukrainienne Viktoria Mazur, 6ème, elle s’empare de l’argent au ballon.

Personnellement, je reconnais avoir eu un petit coup de coeur pour la toute jeune bulgare Erika Zafirova qui s’était d’ailleurs qualifiée en finale du ruban…

Chez les ensembles, j’ai complètement craqué pour les italiennes qui même avec cette nouvelle équipe, continuent à me faire toujours autant frissonner, à l’image demeure finale aux cerceaux sur le thème pourtant tant abordé du Lac des Cygnes. Pas étonnant qu’elles prennent la première place au concours général !
Par contre, elles se font damer le pion à chaque finale par l’Azerbaïdjan qui les talonnait effectivement de près. Leur nouveau style très moderne est effectivement beaucoup plus intéressant que leurs précédentes évolutions où on sentait qu’elles n’avaient pas encore trouvé véritablement leur style. On les sent désormais plus affirmées avec encore la présence de quelques gymnastes du cycle précédent.

Quant à l’Ukraine, elle conservera sa troisième place au concours général et en finale du combiné, avec son style bien à elle, défini par beaucoup d’élégance et de pas rythmés. Il manque parfois ce petit plus pour réellement faire vibrer mais cela n’enlève rien à leurs prestations…
Pour conclure, les américaines, 5èmes, montent sur le podium aux cinq cerceaux devant les ukrainiennes qui avaient commis trop d’erreurs sur ce passage.

Tous les résultats : cliquez-ici !

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail
  • Flux RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Contact

Au bord du praticable...

Prochainement

Où pratiquer la GR ?

Catégories

Championnats de France Championnats d'Europe Championnats du Monde Jeux Olympiques Jeux Olympiques de la Jeunesse Circuit Coupe du Monde Circuit Grand Prix Autres rencontres Communauté